Info+
Tshisekedi
(Photo by Luis TATO / AFP)

RDC : Les Jeunes professionnels réclament leur admission sous statut

Dans une mise au point faite ce mardi 12 mai 2020, les jeunes professionnels, issues de la 4 eme vague ont sollicité l’implication personnelle du président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et du premier ministre Sylvestre Ilunga pour que l’arrêté d’admission sous statut soit pris sans tarder. C’est qui éviterait la violation de l’accord signé avec ses partenaires dont la Banque Mondiale.

Ces jeunes ont tenu aussi à rappeler par ailleurs que sous l’impulsion du chef de l’État, Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo, le ministre de la Fonction Publique avait lancé le 05 août 2019 en collaboration avec le Programme de Réforme et de Rajeunissement de l’Administration Publique, (PRRAP), la formation « en salle » de la 4e vague des jeunes professionnels (JPO) dans les chefs-lieux de 26 provinces que compte la RDC.

« Il s’en est suivi comme le veut la loi N°016/013 du 15 Juillet 2016 portant statut des agents de carrière des services publics de l’Etat, dans son article 14, un stage professionnel de 4 mois, pour compléter la période probatoire réglementaire de 6 mois. Après ces 6 mois, les textes réglementaires qui servent de boussole à l’administration publique ainsi qu’au projet PRRAP qui est un projet de gouvernance, il n’est question que de quelques jours pour intégrer ces jeunes professionnels dans l’administration publique déconcentrée dans l’objectif de redynamiser cette administration congolaise« , renchérit cette 4ème vague des jeunes professionnels.

Mais jusqu’ici, rien n’est encore fait dans ce sens.

Tout en se considérant comme de bons produits finis de la réforme administrative après avoir assimilé des connaissances requises en administration publique, ces jeunes pensent qu’il est de leur devoir civique de ne ménager aucun effort pour renforcer et relever le défi majeur dans l’administration publique congolaise.

 » La RDC est sensée veiller au stricte respect de ses engagements vis-à-vis du partenaire technique à cet ambitieux projet pour renforcer sa crédibilité et confiance pour une durabilité du partenariat dans ce secteur vital » ont-ils conclu.

En rappel, ces jeunes ont terminé leur formation de six mois en février dernier dont 2 mois en salle (avec 16 modules en management public) et 4 mois dans des administrations déconcentrées et devraient être admis sous statut le 15 avril 2020.

Jules Ninda

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Parlement Assemblée Nationale

Investiture du Gouvernement Suminwa : 30.000 USD par député national pour le vote de confiance, le CREFDL invite la justice à diligenter une enquête

Le Centre de recherche en finances publiques et développement local (CREFDL) dénonce les pratiques de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire