ADF

RDC/Occupation de Bunagana par le M23 : les députés complices bientôt aux arrêts

Tous les députés complices qui jouent au double jeu en trahissant la République Démocratique du Congo durant l’agression dans l’Est du territoire national, seront bientôt aux arrêts, a annoncé mardi 14 juin 2022 le speaker de la chambre basse.

C’est au cours de la plénière de mardi 14 juin 2022, que le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso, a interpelé tous les députés nationaux qui jouent au double jeu et qui trahissent la nation congolaise dans l’agression qui nous est imposée à l’Est du pays par le M23 et ses soutiens. Le président de la chambre basse a invité également la représentation nationale, à l’unité et à la solidarité afin de sauvegarder l’héritage commun qui est la République Démocratique du Congo.

« Durant cette période, fournissons un effort de taire nos divergences. Nos prières, nos regards, notre attention doivent être tournés vers nos soldats qui sont au front et vers notre population, notamment celle de l’Est du pays qui, pendant plus de deux décennies continu de payer dans la souffrance, dans les atrocités inouïes. C’est le moment de nous montrer patriotes. Travaillons la main dans la main pour que nos forces armées protègent l’intégrité de notre territoire et que le peuple congolais soit respecté à travers le monde. La première défense, c’est d’abord nous-mêmes, les autres viendront en appui », a insisté Mboso.

Les députés ont également examiné et voté le projet de loi portant habilitation du gouvernement qui va permettre à ce dernier de proroger l’état de siège, en vigueur en Ituri et dans le Nord-Kivu et ensuite de légiférer sur certaines matières urgentes.

Le président de l’Assemblée nationale a en outre fait savoir que les députés avaient cotisé chacun 200 USD pour soutenir les FARDC engagées au front pour sauver l’intégrité du territoire national.

Gisèle Mbuyi/Digital Congo via Matininfos

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Processus de paix de Luanda : Félix Tshisekedi et João Lourenço échangent sur la situation sécuritaire dans l'Est de la RDC

Luanda : Félix Tshisekedi et João Lourenço échangent sur la situation sécuritaire dans l’Est de la RDC

La problématique sécuritaire dans l’Est de la République Démocratique du Congo a été au centre …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire