RDC : Situation confuse au sein de l'Assemblée Provinciale du Sud-Kivu

RDC : Situation confuse au sein de l’Assemblée Provinciale du Sud-Kivu

La crise politique persistante qui prévaut dans la province du Sud-Kivu ne cesse de produire des effets et l’Assemblée Provinciale n’en est pas épargnée.

Tout commence ce mardi 30 Mars dernier par le discours du Président de l’organe délibérant du Sud-Kivu qui trace un tableau sombre de la gestion de la province notamment sur le plan sécuritaire et économique, lors de la plénière de l’ouverture officielle de la session de mars.

Devant l’exécutif provincial et ses collègues, l’honorable Président Zacharie Lwamirha présente un état des lieux critique dans laquelle se trouve la province. Ce discours considéré comme une goutte qui a fait déborder le vase n’a pas tardé à susciter des vives réactions dans la ville de Bukavu dont la convocation d’une plénière ce Mardi 06 Avril par le Directeur a.i de l’administration de l’Assemblée Provinciale ; une plénière consacrée à la constitution du bureau d’âge après qu’un groupe de 6 députés aient signé une motion de défiance contre quelques membres du bureau définitif et en fonction.

Puis s’en suivra un autre communiqué, cette fois portant la signature du président Z. Lwamirha qui a alerté sur des menaces de mort qu’avant subies le Directeur de son administration par des personnes à la solde du gouverneur pour parvenir à signer le communiqué convoquant la plénière du bureau d’âge.

Contacté à ce sujet, une source proche du bureau de l’Assemblée provinciale précise que la pétition initiée par quelques députés du Camp du gouverneur, vise à détourner l’attention de la population Sud-kivutienne sur les différents présumés détournements et megestion qui caractérisent l’exécutif provincial Théo Ngwabidje Kasi.

De son côté, l’un des signataires de cette pétition à avancé leurs motivations.

 »Nous reprochons la megestion et  nos motivations sont liées à l’incompétence et à la megestion ainsi que beaucoup d’autres choses. Cette pétition n’est pas la première car l’autre était jadis signé par 25 députés sur 48 députés provinciaux. Elle n’était pas passée. Nous allons installer déjà ce mardi le bureau d’âge à l’instar de la jurisprudence de l’Assemblée nationale et du sénat », a-t-il dit au téléphone d’un reporter de Matininfos.net.

Il faut signaler que le rapporteur du bureau actuel a convoqué à son tour une plénière ce mercredi 07 avril pour examen et adoption du projet de calendrier de la session ordinaire de Mars 2021.

Jules Ninda

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

RDC : Vital Kamerhe directeur de cabinet de Félix Tshisekedi va passer sa première nuit à la prison de Makala

Interdit de quitter la Gombe ni d’approcher les frontières: Kamerhe negocie une sortie pour la France ou l’Afrique du Sud

Après avoir bénéficié d’une liberté provisoire, Vital Kamerhe pourrait, dans les prochains jours, se rendre …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire