RPDC; L’industrie de la pêche

1) Le relâchement des millions d’alevins de saumon et de limande

Dans le secteur de l’industrie des produits aquatiques de la République Populaire Démocratique de Corée (RPDC), on a, cette année 2020, relâché jusqu’à ce jour dans les cours d’eau et la mer des millions d’alevins de saumon et de limande.

  • Province Hamkyong du Sud; Les unités relevant du Complexe de Pêche Hauturière de Sinpho remportent des succès dans les efforts visant à accroître les ressources aquatiques. L’Entreprise d’Alevinage de la Rivière Nam-chon de Tan-chon a relâché plus de 600.000 saumoneaux dans la Mer de l’Est de Corée. De son côté, l’Entreprise de Pêche de Riwon a relâché plus d’un million d’alevins de limande et celle de Yanghwa s’est procuré des millions d’alevins. Pour leur part, l’Entreprise d’Alevinage de Songchon-gang et l’Entreprise d’Alevinage de la Rivière Tonggol-chon de Sinpho relevant de la Direction de la Pêche de la Province ont augmenté remarquablement le taux de survie et celui de croissance du poids des alevins grâce à la production d’une pâture mixte riche en protéine et aleviné des cours d’eau de centaines de milliers de saumoneaux.
  • Province Kangwon; Les entreprises relevant de la Direction de la Pêche de la Province aussi s’investissent dans la production d’alevins. L’Entreprise de Pêche de Songdo-won et l’Entreprise de Pêche pour la Nourriture des Dauphins de Tu-pho ont augmenté de 2 fois la quantité d’alevinage par rapport à l’année passée 2019.
  • Provinces Hamkyong du Nord & Phyong-an du Nord; Les entreprises de pêche KIM Chaek et celles de Chol-san enregistrent des succès dans l’alevinage, tout comme de nombreuses entreprises de diverses ré

2) Pour former des techniciens praticiens

2 - Pour formaer des techniciens praticiens

L’Ecole Supérieure de Pêche de Nampho forme avec prévoyance les futurs experts praticiens de la pêche.

Elle s’attache d’abord à définir l’objectif détaillé en matière de formation de futurs techniciens créateurs et praticiens et le niveau à atteindre par matière scolaire, et dirige avec minutie le travail pédagogique conformément à l’exigence de la technique d’enseignement moderne.

Ainsi, de nouvelles matières interdisciplinaires telles que «Pisciculture industrialisée» et «Aquiculture industrialisée» ont été complétées, tandis que des plans de cours électroniques pour travaux pratiques (conception, fabrication et gestion) et des didacticiels efficaces mis en valeur.

Entre temps, de nombreux étudiants ont été hautement appréciés à des concours nationaux de logiciels, de conception et de mathématiques pour étudiants.

L’Ecole s’emploie également à introduire des méthodes de cours permettant de refléter, à temps, des récentes réalisations scientifiques et techniques et des problèmes surgis dans la réalité, dans le contenu d’enseignement, ainsi que des méthodes d’études.

De leur côté, ses étudiants ont procédé à la conception, au traçage, à la pratique ou à la gestion à des centres d’expérimentation et de travaux pratiques et ceux de fabrication de produits de pointe, notamment l’Institut de Pêche relevant de l’Ecole, et mis au point pendant ce temps-là plusieurs réalisations scientifiques et techniques de valeur.

Tout en effectuant leur recherche et leurs travaux pratiques sur le terrain, notamment à l’Usine de Silures de Pyongyang, ils ont réussi également à trouver solution à divers problèmes, y compris celui de nourriture de poissons en utilisant de la protéine extraite de la chair de mysis à la place du lombric mince onéreux.

En outre, l’Ecole a accompli des réalisations de valeur pouvant contribuer à la production des condiments, soit à améliorer le niveau de vie de la population.

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire