Info+
Papy Tamba, l'un des organisateurs du tournoi de Cohésion nationale en train de donner le go de la 1ère édition de la version masculine
Papy Tamba, l'un des organisateurs du tournoi de Cohésion nationale en train de donner le go de la 1ère édition de la version masculine

Tournoi de Cohésion nationale/Papy Tamba : « C’est une séance de rattrapage avant le championnat pour la forme des joueurs »

La 1ère édition du tournoi de football dénommée « Cohésion nationale » version masculine avec pour marraine, l’ex-First Lady, Olive Lembe Kabila a été donnée, le mercredi 12 juillet au terrain Okal de Lingwala, situé à un jet de salive de la Radio télévision nationale congolaise (RTNC). À en croire, Papy Tamba, l’un des organisateurs, ce rendez-vous sportif s’inscrit dans le cadre d’une séance de rattrapage avant le championnat de la saison 2023-2024 pour que les joueurs puissent être en forme.

Après la réussite avec brio de 4 éditions en version féminine, place au tournoi pour le compte de la version masculine à Kinshasa.

« C’est la 1ère édition, il faut commencer d’abord par féliciter et remercier la personne qui a pris l’initiative, qui a accepté de mettre les moyens parce qu’au fait, il faut le dire, le football congolais a besoin de plusieurs mécènes. Je suis un opérateur sportif, je connais nos difficultés. Je sais comment est-ce que nous trimons quelque fois pour certains domaines dans le football. Déjà la Linafoot ne s’est pas correctement jouée. Nous sommes très satisfaits des résultats du onze national qui pour la plupart vient de l’étranger mais quand il faut faire jouer mes locaux, on sent qu’il y a une dégringolade parce que les joueurs n’ont pas de temps de jeu« , a indiqué Papy Tamba.

HAUSSER LE TON POUR BOUGER LES LIGNES

Orfèvre en matière de sport roi, l’initiateur du tournoi a également épinglé les réalités du ballon rond congolais en évoquant, des matches joués sur le terrain sablonneux dit « zelotique ».

« Ce tournoi, c’est comme une séance de rattrapage avant le championnat pour que les joueurs au moins puissent reprendre la forme. Il n’y a pas de recette particulière, il faut faire jouer le tournoi selon les réalités du pays. Ça sert à rien de couvrir ce à quoi nous sommes confrontés au quotidien. J’ai une équipe qui joue l’Epfkin, nous jouons dans un terrain synthétique mais l’image du football en RDC, c’est ce que nous sommes entrain de vivre aujourd’hui.Donc, il y a plus de 90% des équipes qui jouent sur le zelotique. Il faut partir de là.  Ça va permettre d’avoir des idées« , a-t-il souligné.

Sur terrain, Club de Lingwala a battu les Élites sur le score de 3-0 en première explication. Lors de la deuxième explication, Dream Team a eu raison du FC Napoléon, 1-0.

Lors du 3è match, Nouvelle Génération a dominé IC Lingwala sur le score de 3-1 et en 4è et dernier rendez-vous, FC Espoir de Mont Amba l’a emporté aux tirs au but, 1-1 (4-2) devant 0CD.

La compétition connait la participation de 50 équipes et le format du tournoi se joue à élimination directe. La finale va intervenir le samedi 29 juillet.

Nesta Batomene

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Parlement Assemblée Nationale

Investiture du Gouvernement Suminwa : 30.000 USD par député national pour le vote de confiance, le CREFDL invite la justice à diligenter une enquête

Le Centre de recherche en finances publiques et développement local (CREFDL) dénonce les pratiques de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire