profit-congo-coref

Avec Profit-Congo, le budget participatif vu par les forces vives de Selembao

Dans le cadre de sa cascade de tribune d’expression populaire sur le budget participatif, le Projet de Redevabilité et de la Gestion des Finances Publiques (Profit-Congo) du Coref est descendu jeudi 27 juillet 2017 à la commune de Selembao. Objectif ? Permettre à l’Autorité compétente et aux forces vives d’évaluer  la situation des recettes réalisées au cours du premier semestre de l’année en cours. A cet effet, l’évènement s’est déroulé à la paroisse Assomption de Marie située au quartier Madiata de ce coin de Kinshasa.

C’est Fidel Mpayi Mumpele, Bourgmestre de Selembao qui a présidé la rencontre. Sous l’œil de son équipe, des échanges fructueux ont marqué cette rencontre, une première du genre, qui a permis de briser le mythe entre les autorités et les forces vives venues de tout le coin de cette commune.

                        profit congo

Dans son speech, Crispin Miyambi, Bourgmestre adjoint a dévoilé le tableau statistique des recettes réalisées pendant le premier semestre dans différents les services. Il s’agit principalement de l’étalage, Deco, contentieux, état civil, population, PMEA, Culture et Art, habitat, énergie, agriculture, économie, environnement, transport, jeunesse, tourisme, sports et loisirs, carrières sable, urbanisme ainsi que rétrocession.

De ce fait, l’auditoire a été suffisamment outillé sur la situation qui prévaut dans la gestion de Selembao. Raison pour laquelle, elle a exprimé son satisfecit à l’endroit du Coref pour cette initiative de tribune d’expression libre. Et dans la foulée, s’en est suivi le une série de questions en vue de trouver des éclaircissements sur certaines zones d’ombre. Il s’est également dégagé des suggestions liées, notamment au problème de quittance, magouilles bien entretenues par les chefs de services, les percepteurs, les comptables et les chefs de quartier ; l’insalubrité, la faible desserte en électricité et en eau potable sans oublier l’insécurité avec le phénomène Kuluna.

« Je suis ravie de voir ce genre d’évènement se dérouler à Selembao. C’est une première, mais Je pense que ce n’est pas une dernière. La transparence doit être de mise. Ainsi, le budget sera-t-il bel et bien citoyen » a souhaité David, un habitant de la commune à de la rencontre.

De son côté, Profit-Congo s’est saisi de cette occasion pour faire connaitre à la population l’importance du budget participatif. Il a indiqué que cette mode de gestion permet essentiellement de promouvoir le développement à la base. Aussi, toujours est-il que les finances publiques constituent un instrument de lutte contre la pauvreté.

Il faut signaler que la prochaine tribune aura lieu en décembre en vue d’évaluer le second semestre.

Judith Asina

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Direction de l'Autorité de l'Aviation Civile

RDC : Des dossiers accablants à la Direction de l’Autorité de l’Aviation Civile

Un dossier accablant a été ouvert au parquet accusant la direction générale de l’Autorité de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire