UJANA

Ujana compte étendre ses actions aux congolais de la diaspora

Le mouvement citoyen UJANA peaufine des stratégies pour s’exporter hors du territoire congolais. C’est la raison de l’intensification des échanges avec les officiels. Vendredi, 13 janvier 2017, son collège des fondateurs a été invité au cabinet de Pierre Anatole MATUSILA, Ministre de l’Énergie et Ressources Hydrauliques par l’entremise de son Vice-Ministre, Prince Willy MISHIKI. Ce dernier était présent lors de la rencontre du mardi 3 Janvier, qui avait mis autour d’une table le vice-ministre des Affaires Étrangères en charge des Congolais de l’étranger, Emmanuel ILUNGA KASONGO. Occasion pour UJANA de lorgner l’extérieur pour atteindre les congolais de la diaspora dans sa campagne citoyenne.

Dans son compte rendu, le collège des fondateurs écrit qu’il était question « d’échanges et discussions sur la campagne citoyenne de sensibilisation de la population pour une gestion efficiente et saine de l’énergie électrique et de l’eau. En cette période où les onze nationaux, les léopards, vont s’engager à la coupe d’Afrique des Nations GABON 2017. UJANA a fait un plaidoyer pour moins de coupure intempestive de courant pendant la retransmission des matches de la CAN ». Initiative saluée par le Ministre qui a promis instruire la direction de la SNEL afin de permettre à tout le monde de bien suivre les rencontres de la CAN, sans trop de problèmes liés aux coupures d’électricité. Un communiqué de la SNEL allant dans ce sens sera plusieurs fois diffusé sur la RTNC.

Le Ministre a aussi échangé avec UJANA sur les opportunités dans le secteur énergétique nouvellement libéralisé en RDC, notamment la mise en œuvre d’un programme ambitieux de développement des énergies renouvelables telles que l’énergie solaire, éolienne et thermique, moteurs de développement économique durable à même d’impulser un nouveau modèle de croissance économique et la création de richesses, d’emplois directs et indirects surtout pour les jeunes congolais.

Rappelons que UJANA s’était, en début de semaine présenté au cabinet du ministre des droits humains. Les échanges s’étaient fiscalisés sur la conformité aux textes des lois de la République et le fonctionnement des mouvements citoyens.

Faisant d’une pierre deux coups, UJANA avait fait des propositions concrètes notamment :

  • Introduire dans le système éducatif congolais la notion des droits humains ;
  • Lancer une campagne visant à améliorer la connaissance des Congolais en matière des droits et des devoirs du citoyen ;
  • Sensibiliser les acteurs politiques Congolais sur leurs droits et devoirs lors des manifestations qu’ils organisent. UJANA en était sorti avec un tenant lieu, document qui lui permettre d’organiser ses activités dans la tranquillité, puisque reconnu par l’État.

KN

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Dr Denis Mukwege

Denis Mukwege à la tête de la RDC : est-ce le moment pour le Prix Nobel de s’engager ?

Un appel à candidature a été lancé à l’intention du docteur Denis Mukwege par un …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire