Thomas Luhaka

Ville morte : le Rassemblement retarde le processus électoral, accuse Thomas Luhaka

Le Rassemblement des forces sociales et politiques acquises au changement retarde le processus électoral en décrétant des journées «ville morte», a accusé mardi 8 août le ministre des Infrastructures, Travaux publics et Reconstruction, Thomas Luhaka. Selon lui, ces manifestations ont comme conséquence l’arrêt de l’enrôlement dans la ville de Kinshasa.

«La ville morte d’hier [mardi 8 août] a comme conséquence directe l’arrêt net de l’enrôlement dans la ville de Kinshasa. L’opération s’est arrêtée lundi, et mardi. On veut aller aux élections et on complique l’enrôlement. C’est contradictoire. Il faut qu’on ait le fichier électoral pour qu’on commence à réfléchir sur un calendrier, et ils [les membres du Rassemblement] le savent très bien. On demande une chose mais on complique l’équation à la CENI. On demande à la CENI de publier un calendrier en stoppant le processus d’enrôlement», condamne Thomas Luhaka.

Pour lui, les appels à des journées «ville morte» sont des actes qui retardent tout le processus électoral.
«C’est comme si vous étiez dans un véhicule, vous êtes pressés et quelqu’un crie dans le véhicule : chauffeur, arrêtez-vous ! C’est contradictoire. On sait très bien que la CENI ne peut pas proclamer un calendrier électoral sans avoir achevé l’enrôlement», estime le ministre Luhaka. D’après lui, la publication du calendrier électoral est tributaire de la fin de l’opération d’identification des électeurs.

RO

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Dr Denis Mukwege

Denis Mukwege à la tête de la RDC : est-ce le moment pour le Prix Nobel de s’engager ?

Un appel à candidature a été lancé à l’intention du docteur Denis Mukwege par un …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire