carton_jaune1

Ville morte mercredi 19/10/2016: décryptage de la journée sur l’ensemble du territoire

La nuit est retombée sur la capitale et l’ensemble du territoire national Rd congolais après une journée morose sur une étendue non négligeable du pays.

Les activités sont paralysées à Goma, Butembo et Beni suite à l’appel du rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement, plateforme que dirige l’opposant Etienne Tshisekedi. Des marches ont été organisées par des forces politiques qui ont, à l’occasion déposé des cartes jaunes aux représentants du pouvoir dans ces villes.

Les militants et sympathisants du rassemblement sont parvenus jusqu’au gouvernorat pour remettre symboliquement le carton jaune à l’autorité “ pour de rappeler au président de la République qu’il lui reste 60 jours », scandaient les manifestants. Entre temps, les commerces, écoles, etc. n’ont pas ouvert.

À Beni également une marche de l’opposition est en cours sur le boulevard Nyamwisi. Les manifestants, carton jaune à la main, disent non à l’accord qui a sanctionné le dialogue politique à Kinshasa le mardi dernier. La foule a été dispersée à coup de gaz lacrymogènes. A Butembo les activités ont tourné au ralenti.

A Lubumbashi, la police a procédé à charger les manifestants qui tentaient de barricader les principales artères de la ville. Des interpellations ont été signalées.

À Mbuji-Mayi, c’était la paralysie totale. École, magasins, marches, boutiques, tout est resté fermé.

À Mbandaka, la situation est restée morose. A Bukavu au sud Kivu, quelques activités ont ouverts mais sans engouement nous disent des sources sur place.

  carton_jaune2 carton_jaune3

A Kinshasa, la voie publique est restée libre, la capitale n’a pas connu les embouteillages habituels. Bureaux, écoles, magasins, marchés n’ont presque pas ouverts. Des policiers, mais aussi militaires ont été déployés en masse dans différents points. Le porte-parole de la police, le colonel Pierrot Mwanamputu a signalé quelques tentatives de caillassages des véhicules des particuliers, des interpellations, notamment au camp Mombele et Yolo Ezo. La route a été barricadée, a-t-il dit à Kimbanseke et Ndjili. Mais les forces de l’ordre ou rouvert la circulation.

C’est dans un climat très froid que la bouillante Kinshasa va dormir.

Joël Nzampungu

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Le Conflit : Russie – Ukraine et son Impact sur L’Industrie des Infrastructures et de L’Environnement Bâti en Afrique

NAIROBI, Kenya, le 18 Mai, 2022 -/African Media Agency(AMA)/-Introduction  La Russie a lancé un assaut …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire