Honoré Mvula

Accusé d’être le grand commissionnaire dans le débauchage à Filimbi et Lucha, H. Mvula se défend

Il est accusé d’avoir facilité le week-end dernier une rencontre entre plusieurs jeunes des mouvements citoyens Filimbi et Lucha et les Ministres Félix Kabange Numbi et Koko Nyangi, Honoré Mvula cadre de l’ENVOL, tente de porter lumières à ce qu’il a appelé rencontre fortuite avec les militants de Filimbi à l’aéroport international de Ndjili. « Je ne suis membre ni de Filimbi moins encore de Lucha. J’étais à l’aéroport pour prendre un frère. Sur place, j’ai rencontré William Bandoma de Filimbi qui était avec deux jeunes de leurs mouvements venus de province. C’est alors qu’il me demandera, comme j’avais un véhicule de le transporter avec ses visiteurs pour les déposer à l’hôtel. Service que j’ai rendu aux jeunes comme moi. Donc, les informations selon lesquelles j’aurai joué la médiation entre eux et le Dr Félix Kabange Numbi sont fausses. C’est des gens qui veulent nuire à ma personne », insiste Mvula Honoré.

Cependant, lundi au siège de l’ACAJ, Joseph Alindi, militant de Filimbi/Ituri a affirmé avoir vu honoré Mvula plusieurs fois, à l’aéroport, dans la salle de la manif du débauchage, mais aussi dans un véhicule sur l’avenue où il avait trouvé refuge, avant de rejoindre pieds nus, en courant le siège de l’ACAJ pour se réfugier. L’extrait de son récit devant la presse : « Lorsque nous sommes retrouvés à l’aéroport, nos amis William Bandoma et Honoré Mvula nous ont pris de l’aéroport jusqu’à l’hôtel. Nous avons été surpris de constater que motif du déplacement à Kinshasa n’était pas celui dit dans la salle de la manif. A l’hôtel où nous étions logés, deux ministres se sont pointés et nous ont promis emploi pour ceux qui sont diplômés, et le financement des études pour les étudiants. Ils nous ont imposé de porter des polos qu’ils avaient amenés et fait lire une déclaration. Je suis surpris de cette pratique que je dénonce avec la dernière énergie », témoignait, lundi, Joseph Alindi qui a fui l’hôtel où ils étaient internés.

Honoré Mvula lui interdit à quiconque de citer son nom dans cette affaire qu’il dit méconnaitre.

KN

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Direction de l'Autorité de l'Aviation Civile

RDC : Des dossiers accablants à la Direction de l’Autorité de l’Aviation Civile

Un dossier accablant a été ouvert au parquet accusant la direction générale de l’Autorité de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire