RDC/Situation socio-politique au Sud-Kivu : Le VPM de l'interieur Kazadi devant un dilemme

Actions inciviques/Marche du 20 mai: Le PPRD qualifie Peter Kazadi d’amateur et appelle le peuple à rester inébranlable face aux intimidations

Le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) juge irresponsables des propos tenus par le ministre de l’ Intérieur et Sécurité, Peter Kazadi attribuant à la jeunesse de cette formation politique du Front commun du Congo ( FCC) des bavures et actions inciviques,lors de la marche du 20 mai dernier à Kinshasa. Un communiqué a été rendu public, le mercredi 24 mai par son Secrétaire général adjoint en charge de la Communication et médias, Jean-Serge Tshiben.Dans la même veine, il réitère son soutien à l’ensemble de l’opposition et appelle le peuple congolais à ne pas céder aux intimidations.

Le parti cher à Joseph Kabila a réagi énergiquement aux déclarations du patron de la territoriale congolaise après la manif de l’opposition, du 20 mai.

Le PPRD qui n’a pas pris part à cette manifestation politique ne voit pas son implication directe en ce qui concerne des actes barbares perpétrés sur terrain.

Cette formation de l’opposition rappelle également à tous les Congolais et à la Communauté internationale sa position inchangée en rejetant ce processus électoral enclenché par le président, Denis Kadima.

« Le PPRD porte à la connaissance de la Communauté nationale et internationale sa position inchangée quant au processus électoral en cours et qu’il n’est ni de près ni de loin responsable des actes de barbaries perpétrés lors de la marche pacifique de l’opposition », a-t-il indiqué.

Il a appelle également « le peuple congolais à ne pas céder aux intimidations et stratagèmes pour museler l’opposition. Le peuple doit se lever pour continuer son combat afin de sauvegarder l’intégrité territoriale et ses droits fondamentaux« , a poursuivi le communiqué.

L’UDPS COMPLICE, SA MILICE POINTÉE DU DOIGT

Le PPRD charge plutôt la milice de l’Union pour la démocratie et le progrès social ( UDPS), à savoir la Force du progrès qui sème la terreur et organise des attaques ciblées contre des acteurs politiques, militants et sympathisants qui ne partagent pas la vision du pouvoir en place.

 » Nul n’ignore l’existence d’une milice à Kingabwa entretenue par le pouvoir en place, celle-ci a migré en Brigade spéciale de l’UDPS ( BSU) communément appelée « Force du progrès » composée des combattants porteurs d’armes blanches ( machettes, chevrons, barres de fer, etc…). L’ UDPS et sa branche, la milice, force du progrès continuent de semer la terreur, les attaques ciblées de certains compatriotes dans la ville de Kinshasa et à travers le territoire national« , a-t-il fustigé.

L’opposition par le truchement de ses quatre mousquetaires, Martin Fayulu, Delly Sesanga, Moïse Katumbi et Augustin Matata étaient en première ligne le samedi 20 mai dernier à Kinshasa. Ils ont marché pour dire non au fichier électoral corrompu, à la guerre dans l’est de la RDC et à la vie chère.

GBK

Actions inciviques/Marche du 20 mai: Le PPRD qualifie Peter Kazadi d'amateur et appelle le peuple à rester inébranlable face aux intimidations

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Judith Suminwa

Gouvernement Suminwa : Enfin la fumée blanche après 2 mois, 6 vice-premiers ministres, 10 ministres d’État, 24 ministres,4 ministres délégués et 10 vice-ministres

Fumée blanche à la cité de l’OUA, la porte-parole du Chef de l’État congolais, Tina …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire