Des mouvements citoyens vont manifester ce mercredi 23 septembre pour exiger le départ de l'ambassadeur du Rwanda, Vincent Karega.
Des mouvements citoyens vont manifester ce mercredi 23 septembre pour exiger le départ de l'ambassadeur du Rwanda, Vincent Karega.

Affaire Vincent Karega : des mouvements citoyens dans la rue ce mercredi 23 septembre

Des mouvements citoyens Les Congolais Debout, Filimbi, Lutte pour le Changement (Lucha), Engagement citoyen pour le Changement (Eccha), les Indignés et autres seront dans la rue ce mercredi 23 septembre, pour exiger l’expulsion de Vincent Karega, ambassadeur du Rwanda en RDC. Ils lui reprochent son négationnisme et révisionnisme sur les massacres des Congolais principalement à l’Est du pays. Ils l’ont annoncé à travers une déclaration faite, ce lundi 21 septembre à Kinshasa.

Les activistes des mouvements citoyens sont déterminés à intensifier la mobilisation pour exiger coûte que coûte le départ du diplomate rwandais du sol de la RDC.

«Nous restons donc déterminés et mobilisés jusqu’au départ de l’ambassadeur Karega et invitons tous les patriotes qui partagent notre indignation à se joindre à cette cause nationale et entièrement non partisane, il en va de notre dignité en tant que peuple mais également pour honorer les millions de morts massacrés par l’armée rwandaise et ses complices congolais»,ont souligné, ces mouvements citoyens pour défendre la dignité du peuple congolais et honorer la mémoire de tous ceux qui ont été tués.

Saisissant la balle au bond, cette manifestation est également l’ occasion pour exiger aussi la mise sur pied du Tribunal International pour les crimes commis en RDC.

Dans le même ordre d’idée, la cessation des menaces contre le Prix Nobel de la paix 2018, Denis Mukwege.

« Cette manifestation sera également l’occasion d’exiger la fin des massacres de nos compatriotes principalement dans la partie Est du pays, la mise en œuvre des recommandations du rapport Mapping à travers la création d’un Tribunal International sur les crimes commis en RDC et la cessation des menaces contre notre Prix Nobel, le docteur Denis Mukwege», ont poursuivi ces organisations de la Société Civile.

Ladite manifestation ira du rond-point Huileries à partir de 10 heures dans la commune de Lingwala jusqu’au au ministère des Affaires étrangères à Gombe.

Un mémorandum sera lu à l’intention de la ministre d’État, Marie Tumba Nzeza.

Gloire BATOMENE

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Kabila et Tshisekedi

Félix Tshisekedi annonce en douce la fin de la coalition FCC-CACH (Tribune de Serge Gontcho)

L’adresse tant attendue du Chef de l’État a eu lieu sans les effets apocalyptiques souhaités …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire