Photo de deux experts de l'onu assassinés
Photo de deux experts de l'Organisation des Nations Unies (ONU) assassinés en RDC

Assassinat de deux experts des Nations Unies, la justice militaire va démarrer bientôt les audiences publiques

Le  procès des présumés assassins de deux experts de l’ONU, l’Américain Michael Sharp et la suédoise  Zaida Catalan, tués en mars 2017  dans le Kasaï va bientôt démarrer maintenant que l’instruction est terminée. L’information a été livrée le week end   par  la justice militaire congolaise.   Sur 16 personnes incriminées, seules  deux sont en détention. Les  quatorze autres personnes impliquées dans cette affaire devraient être poursuivies par défaut.  L’enquête a duré dix semaines. Selon  le colonel Odon Makutu, avocat général des Forces armées de la RDC, lors d’une conférence de presse à Kinshasa,  les prévenus  sont poursuivis pour crime de guerre par meurtre, crime de guerre par mutilation, terrorisme, participation à un mouvement insurrectionnel.  Le procès se tiendrait à Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï-central.

 Le colonel Makutu Mwendele Odon, premier avocat général de l’armée, a néanmoins tenu à rassurer que la traque continue pour retrouver les criminels en fuite.  Pour ce magistrat militaire, les personnes poursuivies appartiennent toutes au mouvement insurrectionnel Kamwina Nsapu. Aucun agent des forces de l’ordre ne figure dans ce groupe des assassins des deux experts des Nations unies.  «  Soyez rassurés, pour le meurtre des expatriés aucun agent de l’ordre n’a été mis en cause » a affirmé le colonel Makutu Mwendele Odon.

PB

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Cathédrale Notre-Dame de la paix de Bukavu

Congrès National de Petits Chanteurs : Des milliers de jeunes s’engagent à sensibiliser sur la paix et la cohésion sociale

Après l’étape de Goma, le Congrès National pour la paix de Petits Chanteurs du Congo …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire