DCMP vs Al Ahly

CAF-C2 : pas de 2è phase de groupes d’affilée historique pour DCMP, Al Ahly Benghazi s’érige en bourreau

Le DCMP de Kinshasa n’aura pas droit à une 2è phase de groupes d’affilée historique en Coupe d’ Afrique des clubs en l’occurrence en Coupe de la Confédération, la deuxième compétition en clubs. Les Libyens d’Al Ahly Benghazi ont brisé le rêve des Imaniens à la 86è minute en remettant les pendules à l’heure jusqu’à l’emporter dans la longue séance fatidique des tirs au but 8 contre 7 au stade des Martyrs de la Pentecôte. Cette rencontre qui s’est disputée ce dimanche 21 février comptait pour la manche retour des barrages de la C2.

Favoris sur papier avant l’entame du match dans la mesure où un simple zéro zéro à défaut d’une victoire sur n’importe quel score pouvaient qualifier les Immaculés, ceux-ci ont commis un des 7 péchés capitaux en seconde période.
Une erreur monumentale en défense qu’ils ont payé cash malgré leur ouverture du score aux temps additionnels de la première période.

Le brazavillois Borel Tomandzoto recevant un ballon en retrait de l’avant-centre Dark Kabangu de la tête, a fusillé le portier libyen juste à l’entrée de la surface de réparation qui est resté de marbre. C’est la pause, 1-0.

Après la pause, les Congolais se sont procurés des occasions franches pour tuer le match aux 77è et 79è minutes mais sans succès. William Likuta à la manœuvre. Dark Kabangu à la 80è minute orfèvre en la matière de la tête, a vu le gardien libyen se déployait pour renvoyer le ballon en corner.

TROIS TIRS AU BUT MANQUÉS PAR LES JOUEURS DE DCMP

À force de ne pas concrétiser, Al Ahly Benghazi a pris confiance et a profité de la largesse des défenseurs des  » Bana Dora » pour loger le cuir au fond de filet à quatre minutes de la fin du match. C’est la 86è minute, DCMP est sévèrement puni.

C’est l’égalisation. La bruxomanie, cette tendance pathologique à grincer les dents s’installe dans le chef des joueurs et du staff technique.

Au bout du bout des quatre minutes des temps additionnels, l’équipe de l’ Afrique septentrionale a failli donné le coup de massue aux Vert et Blanc de la capitale. Heureusement pour les protégés de Vidiye Tshimanga, le ballon est allé dans le décor.

La loterie est lancée pour partager les deux protagonistes de cette étape des barrages. Quel suspense après deux séries de tirs au but. Le gardien Mouko Barel a à deux reprises fait revenir son équipe dans le match.
Trois joueurs de Imana ont raté le coche. Au finish, c’est Al Ahly Benghazi qui l’a emporté 8 contre 7. C’est la déception au stade des Martyrs.

Une élimination qui impacte négativement le 85è anniversaire du DCMP ce lundi 22 février. Les joueurs se sont eux-mêmes mis les pinceaux.
Des occasions qui ont été vendangées. La saison dernière, les coéquipiers du capitaine Enoch Inonga dit  » Varane » avaient passé le cap de barrages. En phase de groupes, ils ont fini en 3è position avec 10 points ex-aequo avec ZANACO du Congolais Kiala Lassa.

Gloire BATOMENE

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Rivière N'djili à Kinshasa

RDC : Drame sur la rivière Ndjili à Kinshasa

Une cérémonie de baptême aurait mal tourné ce dimanche dans la rivière N’djili emportant ainsi …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire