RDC vs Cameroun

Compétition officielle : 23 ans, La RDC court derrière une victoire contre le Cameroun, tant pis! pour Matampi et compagnie

Les Léopards de la RDC ont été éliminés lors de la 6è édition du Championnat d’Afrique des nations (Chan), le samedi 29 janvier au stade Japoma de Douala. Au finish 2-1 pour les Lions indomptables du Cameroun à domicile qui confirment leur suprématie sur les Léopards de la RDC et les éliminent de facto. 23 ans après dans une compétition officielle, la RDC n’a jamais battu le Cameroun soit depuis la Coupe d’Afrique des nations (Can) Burkina-Faso 1998 lors du succès 1-0 en quarts de finale grâce à un but de Jerry Tondelua.

Le clasico des quarts de finale du Chan a vécu. La RDC et le Cameroun se sont livrés dans un combat sans merci.

https://twitter.com/i/status/1355636657140195333

Les Congolais requinqués par la contre expertise de la CAF ont récupéré tous les joueurs exceptés Karim Kimvuidi du DCMP et Philippe Kinzumbi du TP Mazembe de Lubumbashi.

Les poulains du coach Florent Ibenge ont ouvert le score à 21è minute après un coup de tête de Glody Lilepo après une remise de la tête de Dark Kabangu. Les Fauves congolais exécutent la danse  » Selekeke ( ndlr: cercle du musicien Innocent Balume).

Sept minutes après, les Camerounais ont rétabli l’équilibre grâce à N’djeng (28è minute) après une erreur d’appréciation du portier Matampi Ley. Il paie cache cette faute de main.

Peu avant à la mi-temps, le pays hôte a doublé la mise par le canal de Oukine à la 41è minute après que sa frappe a été dévier par Nathan Idumba. Matampi est de nouveau battu.

C’est sur le score de 2-1 en faveur du pays hôte que les deux équipes sont allées en pause.
En seconde période, les Léopards ont dominé les Lions indomptables en produisant un bon football.Une possession de balle stérile.

Les poulains de Florent Ibenge n’ont pas su inquiéter leurs adversaires. Le score au marquoir n’a pas changé, 2-1 pour les Camerounais jusqu’à la fin du match.

PREMIÈRE DEMI-FINALE DU CAMEROUN AU CHAN, LE COMPLOT DE COVID-19 DÉJOUÉ

Ils accèdent pour la première fois en demi-finale du Chan et affronteront les Lions de l’Atlas du Maroc qui ont battu les Tshipolopolo de la Zambie 3-1 dimanche 31 janvier.

La Fédération congolaise de football association (FECOFA) a dénoncé le complot ourdi du Cameroun sur les vrais faux cas de coronavirus contre la RDC. Cette instance sportive a réussi à arracher une contre expertise contredisant les résultats du vendredi 29 janvier à la veille du match.

En tout, deux joueurs seulement contrôlés positifs au coronavirus contrairement à 13 autres cas décelés, le samedi 30 janvier à quelques heures du match.

JERRY TONDELUA, LE BOURREAU DES LIONS AU BURKINA-FASO

Parmi eux, quatre joueurs : le meilleur buteur de l’équipe, Amédé Masasi, Dark Kabangu, Wadol Djuma, le capitaine Mika Michée.

La dernière victoire des Fauves congolais date de 1998 lors de la Can au Burkina-Faso. C’était en quarts de finale, le 20 février.
Les Simba à l’époque se sont imposés sur le score de 1-0 par le canal de Jerry Tondelua à la 30è minute.

Coachés par Watunda Iyolo dit  » Prof », ils ont terminé en 3è position en battant les Étalons du Burkina-Faso aux tirs au but. 4-4 au temps réglementaire après avoir inscrit trois buts en trois minutes.

Depuis lors après plus de 20 ans, aucune victoire pour les Congolais dans une compétition officielle face aux Camerounais.
Pour le compte du Chan, deux défaites respectivement en 2011 au Soudan, 2-0 et 3-1 en 2016 au Rwanda.

Dans ce Changement, les Léopards étaient 1er du groupe B avec 7 points après avoir battu les Diables Rouges de la République du Congo, 1-0.

Puis, les Rouge, Bleu et Jaune ont concédé le nul de 1-1 miraculeux face aux Chevaliers de la Méditerranée. Enfin, les coéquipiers de Ernst Luzolo ont battu les Mena du Niger, 2-1.

Gloire BATOMENE

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Direction de l'Autorité de l'Aviation Civile

RDC : Des dossiers accablants à la Direction de l’Autorité de l’Aviation Civile

Un dossier accablant a été ouvert au parquet accusant la direction générale de l’Autorité de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire