makiashi willy

Controverse sur la croissance d’emploi en Rdc : les chiffres de Makiashi contredisent ceux de Matata

Combien d’emplois ont-ils été créés depuis le début de cette législature en 2012? Quel est le taux de chômage en Rdc? Quelles sont les conditions de travail et à quels types des contrats sont soumis les employés en RDC? Les députés nationaux sont en attente des chiffres précis, des réponses claires à ces questions, vendredi à la chambre basse du parlement. Le député national Paul Mohindo, qui avait posé cette question au vice-Premier ministre en charge de l’emploi ; n’a pas été satisfait par ses réponses, mercredi dernier.

Willy Makiashi reviendra devant les députés nationaux cette journée. Le VPM en charge de l’emploi va de nouveau tenter de convaincre les représentants du peuple sur les chiffres précis. En effet, mercredi passé, Makiashi avait révélé que le gouvernement créait 35.000 emploi l’an. Or, le chef de l’exécutif, Augustin Matata avait lors d’une prestation devant les sénateurs soutenu que le gouvernement crée 100.000 emploi l’an. Voilà une contradiction flagrante entre membres de l’exécutif. Le député national, Paul Mohindo, auteur de la question orale à Makiashi parle « d’une vaste aventure au sommet du gouvernement. Comment se fait-il que leurs chiffres soient contradictoires ? Ils sont fantaisistes. C’est à de l’arnaque que nous assistons. » Et d’ajouter, « près de 2 millions de demandeurs d’emploi sont jetés sur le marché chaque année. Pour un pays si grand comme la Rdc, soutenir qu’on crée 35.000 emploi par année démontre du manque de culture managériale de la part de ceux qui gèrent la res publica. »

Personne, alors personne en Rdc, même pas l’INS, institut national des statistiques ne sait combien d’emploi sont créés chaque année. À voir le désordre notoire dans ce secteur, on est très loin de faire confiance aux chiffres donnés par Makiashi. Quid du contrat de travail, de la sous-traitance, cette jungle reste vierge et intacte.

KN

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Judith Suminwa

Gouvernement Suminwa : Enfin la fumée blanche après 2 mois, 6 vice-premiers ministres, 10 ministres d’État, 24 ministres,4 ministres délégués et 10 vice-ministres

Fumée blanche à la cité de l’OUA, la porte-parole du Chef de l’État congolais, Tina …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire