Drapeau Corée du Nord

Déclaration du porte-parole de l’Association d’Amitié Coréo-Japonaise

Le porte-parole de l’Association d’Amitié Coréo-Japonaise a publié ce 20 août une Déclaration pour condamner les manœuvres de persécution et de suppression de l’Association Générale des Coréens du Japon (AGCJ) et des Coréens du Japon poursuivies récemment par les réactionnaires japonais.

La Déclaration a noté entre autres choses:

Les Autorités japonaises ont rendu publique la mise en vigueur depuis le 1er octobre de la «gratuité» des frais pour tous les enfants de 3 à 5 ans qui fréquentent des établissements d’enseignement et d’entretien des enfants, tels que l’école maternelle et la crèche.

Il s’agit d’une mesure à la suite de la «Loi sur l’aide à la formation des enfants» adoptée en mai dernier par la Diète japonaise, dit-on.

Cependant, à cause de la politique de discrimination injuste pratiquée par les Autorités japonaises, une situation grave a été créée; les demandes d’autorisation de leurs droits d’inscription sur la liste des établissements susmentionnés présentées par les classes maternelles des écoles coréennes ont été toutes rejetées, et celles-ci sont ainsi exclues de la liste des bénéficiaires du régime d’aide.

Ces actes vilains et barbares sont semblables à ce qu’on jette la pierre à un lieu d’études et de jeu sacré des enfants. L’intention sournoise profondément enracinée du Japon de torpiller à tout prix l’enseignement national des Coréens du Japon est à l’origine.

A l’heure actuelle, les démarches tout à fait injustes et impudentes des Autorités nipponnes provoquent une vive indignation de tous les Coréens.

Jamais intolérables sont les actes des réactionnaires japonais qui se démènent pour gêner coûte que coûte l’enseignement national démocratique de l’AGCJ et annihiler le caractère national au sein de la société des Coréens du Japon.

Il est naturel qu’un régime d’aide soit appliqué aux enfants des Coréens du Japon, parce que les impérialistes japonais ont perpétré dans le passé des crimes contre la Nation coréenne et que leurs descendants ont empêché de façon scélérate le développement de l’enseignement national des Coréens du Japon.

Les Autorités japonaises ont intérêt à ne pas oublier que leurs tentatives de discrimination vis-à-vis des enfants coréens du Japon sont des actes suicidaires précipitant les rapports coréo-japonais dans une situation on ne peut plus critique, et à se conduire donc raisonnablement.

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Paul Kagame, Président Rwandais

Kagame : entre terre et ciel?

Des folles rumeurs circulent sur la mort du président rwandais. Rumeurs du reste démentie par …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire