dimanche, 20 octobre 2019
Home / International / Déclaration du porte-parole du MAE de la RPDC
Drapeau Corée du Nord

Déclaration du porte-parole du MAE de la RPDC

Le porte-parole du MAE de la RPDC a fait ce 10 octobre une déclaration que voici:

Ce 8 octobre, les 6 pays de l’Union Européenne, notamment la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne, ont, malgré notre avertissement, tenu à l’instigation des Etats-Unis, une réunion officieuse du Conseil de Sécurité (CS) de l’ONU et rendu publique une déclaration pour «dénoncer» notre mesure d’autodéfense.

Le fait que le CS de l’ONU professant l’équité et l’impartialité ne met en cause que la mesure juste qui relève de notre droit d’autodéfense, sans dire un mot au sujet du lancement d’essai du missile balistique intercontinental américain Minuteman-3 effectué récemment, est une grave provocation contre notre RPDC.

Quant aux Etats-Unis, ils rompirent les négociations RPDC-USA au rang d’experts en y participant les mains vides, eux qui les avaient pourtant implorées. Mais, ils disent que le résultat des négociations était positif. Or, voilà qu’ils ont instigué en cachette les Pays à leur remorque à publier une déclaration contre nous, ce qui nous pousse à réfléchir avec sérieux sur leur vraie intention.

Comme la Communauté Internationale l’avait reconnu, le but du récent lancement d’essai susmentionné des Etats-Unis était bel et bien de faire pression sur nous. Dans cette circonstance, nous pouvons y faire face au même niveau. Mais, nous nous retenons puisque nous croyons qu’une telle riposte est encore inutile ou prématurée.

Toutefois, notre patience aussi a des limites, de même que toute notre maîtrise dont nous avons fait preuve jusqu’à ce jour, ne peut se manifester infiniment.

Le fait que le CS de l’ONU a traité injustement, en dépit de notre ferme avertissement, une question touchant au droit d’autodéfense de notre RPDC, conformément aux intérêts de quelqu’un, sans une règle ni un critère corrects, nous presse de reconsidérer les mesures d’importance que nous avons prises les premiers pour l’établissement de confiance avec les Etats-Unis.

Essayer encore

KIM JONG UN aux chantiers d’une ferme de culture maraîchère en serre et d’une pépinière

KIM JONG UN aux chantiers d’une ferme de culture maraîchère en serre et d’une pépinière

KIM JONG UN, Président du Parti du Travail de Corée (PTC), Président du Comité des …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire