Moise Katumbi

Enjeux 2023: Sur quel pied dansera Katumbi?

L’entérinement de la nouvelle équipe dirigeante de la CENI est entrain d’agiter le microcosme politique, les échéances électorales de 2023 étant si-loin, si-près.

Appel à la Constitution d’un grand bloc patriotique contre la dictature par-ci, appel à des manifestations et mobilisations par là, les états majors politiques et la société civile, CENCO et ECC en tête, sont en alerte.

Et le Président de Ensemble pour la République, pourtant membre de la majorité au pouvoir n’en est pas en reste.

Égal à lui-même, Katumbi Chapwe qui avait prévenu, en son temps, qu’il quitterait la majorité si la “ligne rouge” était franchie, semble avoir la tâche difficile.

Dans un langage aussi poli que courtois, sa correspondance à Félix Tshisekedi révèle clairement que les deux hommes ne partagent plus les mêmes idéaux.

Entre les eaux

Vraisemblablement, l’ homme de Kashobwe est aujourd’hui départagé entre quitter ou rester.

D’une part, si Tshisekedi refuse d’investir l’équipe Kadima, Katumbi restera, certes, dans l’Union où son influence est de plus en plus faible. En plus, lui qui nourrit des ambitions présidentielles, sera contraint de partager le bilan Tshisekedi. Ce qui, pour lui, sera certainement un handicap.

D’autre part, si le Président investi les nouveaux dirigeants de la CENI, ce qui est très probable, Katumbi quittera l’Union sacrée avec toutes les conséquences de fait.

Son parti, qui n’est pas bâti sur un souci fort, à savoir l’adhésion individuelle des membres par conviction,
risque de se diviser.

Etant une fusion des partis et regroupements politique, quitter le pouvoir sans l’accord de tous, créerait un éclatement inéluctable de Ensemble et donc le fragiliserait.

Surtout, si ses camarades du parti se rendent compte que leur ligne politique ne sera pas clairement définie, LAMUKA étant aujourd’hui incarné par le duo Fayulu-Muzito.

Revenir à LAMUKA le discréditerait. Faire cavalier seul lui enlèverait les possibilités de gagner. Rejoindra-t-il le FCC de Kabila? Rien n’est exclut en politique.
Attendons voir !

PM

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Le Conflit : Russie – Ukraine et son Impact sur L’Industrie des Infrastructures et de L’Environnement Bâti en Afrique

NAIROBI, Kenya, le 18 Mai, 2022 -/African Media Agency(AMA)/-Introduction  La Russie a lancé un assaut …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire