MARTIN FAYULU

Est-RDC: Martin Fayulu sollicite un dialogue sous les auspices des Pères de l’église

Le président de l’Engagement pour la citoyenneté et développement (Ecidé), Martin Fayulu a sollicité un dialogue sous la houlette des Pères Spirituels de l’église et a lancé l’opération « Un pain pour les déplacés internes » suite à la guerre qui sévit dans l’est du Congo.Une option levée à l’issue des assises de son parti politique organisées du vendredi 1er au mardi 05 mars sous le thème : « Sauvons la RDC du danger ».

Après une analyse approfondie de la situation politique et sécuritaire nationale, le Conseil national de l’Écidé a rendu public ses résolutions, question de sortir le Congo moribond dans son lit d’hôpital estampillé insécurité.

« En signe de solidarité vers les concitoyens déplacés, le Conseil national engage le Bureau national de l’Écidé à lancer l’opération: Un pain pour les déplacés internes. Vu l’ampleur de la désunion nationale résultant du hold-up électoral de 2018 et du simulacre d’élections de 2023, le Conseil national de l’Écidé invite le Bureau national à solliciter l’implication des Pères Spirituels du pays pour faciliter des discussions entre filles et fils du pays autour du thème*Vérité-réconciliation-cohésion nationale*. L’ objectif est de mobiliser les Congolaises et Congolais pour la cohésion nationale en organisant des manifestations à grande échelle dans le pays et dans la diaspora afin d’affirmer notre détermination à protéger l’intégrité territoriale du pays » peut-on lire dans ce document officiel.

La formation politique de l’opposant Martin Fayulu en appelle « à la levée rapide de l’État de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, au renforcement du soutien opérationnel aux Forces armées dr la République démocratique du Congo ( FARDC), en leur assurant les ressources nécessaires pour leurs opérations, en optimisant la chaîne de commandement et en améliorant les conditions de vie des soldats et leurs familles « , renseigne la correspondance.

L’ Écidé a plaidé également pour l’émission d’un mandat d’arrêt international contre les dirigeants identifiés du Mouvement du 23 mars ( M23).

DES SANCTIONS ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE CONTRE LE RWANDA ET L’ OUGANDA

Par ailleurs, cette organisation politique, a dit non à l’accord cadre d’Addis-Abeba et a mis en garde, l’actuel président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi contre
 » toute velléité de conclure des accords visant à dissimuler l’invasion de l’est du pays par des forces soutenues par l’agresseur » et exige de sanctions économique et financière contre le Rwanda de Paul Kagame et l’Ouganda de Yoweri Museveni respectivement au pouvoir en 2000 et 1986.

En outre, l’ Ecidé tient au renforcement des relations diplomatique et économique avec le Burundi, la Tanzanie, la Zambie, l’Angola, la République du Congo, la RCA et le Soudan du Sud; à l’adoption d’un embargo international sur la vente des minerais par le Rwanda dont son sous-sol ne regorge pas ainsi que la mise en place d’un Tribunal pénal international (TPI) chargé de juger les crimes commis en RDC depuis 1997, y compris ceux mentionnés dans le rapport Mapping.

UNE ENQUÊTE APPROFONDIE À KWAMOUTH

Dans ses résolutions, ce parti qui met au centre l’engagement citoyen et le développement face à l’insécurité à Kwamouth dans la province du Maï-Ndombe, a exigé une enquête approfondie pour en déterminer les causes, les responsables et les solutions.

La question de la réduction de train de vie des institutions de l’État, a été également évoquée pour réaffecter les ressources vers les efforts de sécurité et l’assistance aux sinistrés et aux déplacés au Nord-Kivu, en Ituri et au Maï-Ndombe.

Depuis plus de deux décennies, la la partie orientale de la RDC est en proie à des violences, viols, tueries, pillages des ressources du sol et du sous-sol.
Le Rwanda sous couvert du groupe terroriste M23 et l’Ouganda sont à la base de ces crimes sur fond de l’hypocrisie de certaines chancelleries occidentales.

L’ Union européenne (UE) a signé le 19 février dernier un protocole d’accord avec le Rwanda pour favoriser le développement de chaînes de valeurs durables et résilientes pour les matières premières.Ce qui a suscité un tollé général dans l’opinion publique congolaise.

Nesta Batomene

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Des vivres ont remis aux orphelinats Exode 22 :22 et Baraka à N'sele par la Fondation Hope

Bibwa-Nsele: La Fondation Hope donne du sourire aux orphelins d’Exode 22:22 et de Baraka en apportant des vivres

La Fondation Hope a effectué une visite de réconfort dans deux orphelinats à savoir Exode …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire