Daniel alias Massaro
Daniel Ngalushume Nkingi dit Massaro, neveu de Vital Kamerhe. ET Daniele Massaro, ancien joueur italien et de l'AC Milan

Foot : Cap sur le véritable Daniele Massaro de l’AC Milan, héros de la finale de C1 4-0 contre Barça

Le neveu de l’ex-directeur de cabinet du président de la République, Daniel Shangalume Nkingi alias Massaro est arrêté depuis quelques jours pour ses présumés liens des détournements de fonds alloués sur le programme de 100 jours. Il est au parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa-Matete, son audience est prévue le lundi 25 mai prochain. Votre rédaction de Sport a fait un tour d’horizon sur le véritable Daniele Massaro, cet ancien joueur de l’ AC Milan, héros de la finale de la Ligue des Champions européenne en 1994 sur le score de 4-0 contre le FC Barcelone, au stade Olympique à Athènes en Grèce devant 70.000 spectateurs.

A côté de la Covid-19 qui ne cesse de faire grand bruit en RDC, il y a aussi l’affaire Vital Kamerhe avec ses ramifications à celle de Daniel Shangalume Nkingi alias Massaro.
Le vrai Daniele Massaro fut un international italien qui a évolué de 1986 à 1995 au sein du grand AC Milan soit pendant neuf saisons. Le joueur qui fêtera ses 59 bougies ce samedi 23 mai a été l’artisan de la finale de la Ligue des Champions en 1994 en inscrivant les deux premiers buts du club de la Lombardie contre le FC Barcelone.

Nous sommes le 18 mai, les spécialistes du ballon rond prédisent la belle victoire des Blaugrana, la Dream Team du coach Johan Cruyff, style de jeu 4-4-3, football champagne, le fameux taureau avec des joueurs tels que Romario, le futur ballon d’or, le bulgare Stoichkov 1994, Guardiola,Koeman,Bakero, Amor et le portier Zubizarreta.

En face la jeune équipe des Rossoneri, qui a surpris la planète football en arrivant en finale. L’AC Milan est entraîné par Fabio Capello avec son style de jeu 4-4-2 basé sur le réalisme peu importe le jeu. Des joueurs tels que Maldini, Tassoti, Galli, Panucci, Boban, Albertini, Desailly, Donadoni, Savicevic.

Trois grands absents à savoir les défenseurs de l’axe centrale Baresi et Costacurta (carton jaune et rouge); Mais aussi Jean-Pierre Papin, car le règlement de l’UEFA de l’époque contraint de n’akigber qu’au maximum trois joueurs étrangers.
Sur le terrain c’est le cauchemar pour la Dream Team de Cryuf, l’équipe a déjoué, bien prise par le piège de Capello. C’est les Rouge et Or de Milan qui illuminent le jeu.

MASSARO TOUT TOUT FLAMME, UN DOUBLÉ AU PASSAGE EN FINALE DE C1

Un homme s’illustre le gaucher Daniele Massaro qui signe un doublé respectivement aux 22ème et 45ème minutes après des passes de Dejan Savicevic et Roberto Donadoni. C’est 2-0 à la pause. En seconde période, le génie monténégrin Savicevic d’un lobe astucieux sur Zubizarreta à la 47ème minute et le colosse milieu de terrain Marcel Desailly à la 59ème minute corsent l’addition.

Daniele Massaro prend sa revanche après avoir manqué plusieurs occasions un an après lors de la finale perdue contre l’Olympique de Marseille de 1-0 grâce à un but de Basile Boli (1993). Massaro, artisan de cette finale a été remarquable par son travail défensif et son réalisme offensif. Il a été champion de la Coupe du monde en 1982 avec Rossi mais sans jouer le moindre match.

Après sa belle prestation en C1, Massaro a réintégré la Squadra Azzurra lors de la Coupe du monde États-Unis en 1994. D’ailleurs i’ a été titulaire et n’a raté que la demi-finale contre la Bulgarie de Stoichkov.

En finale contre le Brésil, au terme d’un match terne se terminant par un score nul et vierge, tout comme Roberto Baggio après lui, Massaro rate son tir au but, précipitant la défaite des siens. Ce fut son dernier match avec la Squadra Azzurra .
Sa fin de carrière est plus tranquille, puisqu’il la termine au Japon, au sein de la J-League an
1996 .

PALMARÈS

Dans son palmarès, on peut citer entre autres :

*En club :

-Vainqueur de la Ligue des Champions en 1990 et en 1994 avec le Milan AC
-Vainqueur de la Super-Coupe d’Europe en 1989 , 1990 et en 1994 avec le Milan AC
– Champion d’Italie en 1988 , 1992 , 1993 et en 1994 avec le Milan AC.
– Vainqueur de la Super-coupe d’Italie en 1988 et 1992 , 1993 et en 1994 avec le Milan AC
– Finaliste de la Ligue des Champions en 1993 et en 1995 avec le Milan AC

*En équipe nationale:

-Vainqueur de la Coupe du Monde en 1982
– Participation à Coupe du Monde en 1982 (Vainqueur) et en 1994 (Finaliste)
– 6 matches et 1 but en Coupe du Monde : 0 matche en 1982 , 6 matches et 1 but en 1994
– 275 matches et 58 buts en Série A

Gloire BATOMENE

A Lire Aussi

Exetat

RDC : Une folle ambiance après proclamation des résultats d’Exetat dans la ville de Kinshasa

Les résultats de l’examen d’État de la ville-province de Kinshasa ont été publiés en début …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire