Innovation technologique : des sud-coréens chez le ministre José Mpanda pour lancer le projet de montage et de pilotage des drones

Innovation technologique : des sud-coréens chez le ministre José Mpanda pour lancer le projet de montage et de pilotage des drones

Une délégation de Korea Congo Development (KCD Global), un consortium des entreprises sud-coréennes avec à sa tête son président Han Sang Min, a été reçue par le ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique José Mpanda Kabangu, le mercredi 12 août. Leurs échanges ont tourné sur le projet de montage et pilotage des drones à Kinshasa et aussi l’apport en intrants de haute qualité pour aider la RDC à endiguer la pandémie de coronavirus.

Hang Sang Min a indiqué que son pays, la Corée du Sud est développée grâce à la technologie quand bien même ce pays asiatique n’a pas une ribambelle de richesses (diamant, or, cuivre, cobalt, coltan…) comme la RDC. Ainsi, il voudrait qu’un département sur le montage et le pilotage des drones voit le jour dans l’une des universités du pays de Félix-Antoine Tshisekedi pour transférer ses connaissances aux Congolais.

«J’ai 20 ans d’expérience dans la formation des drones et dans le développement des drones. Je suis la première personne dans le secteur des drones en Corée du Sud. Mes étudiants sont devenus aussi des professeurs de part le monde et nous avons pris cette ferme détermination d’apporter cette technologie en RDC», a martelé le professeur sud-coréen de KCD Global spécialiste en drone.

Quant à la lutte contre la pandémie de coronavirus, Hang Sang Min, a signifié à José Mpanda en sa qualité de Coordonateur du Pool scientifique, que les Sud-Coréens fabriquent une gamme d’intrants de haute qualité: masques, gels, solution hydroalcoolique, vrais thermo-flashs, laboratoire de dépistage, kits de test rapide. D’ailleurs il a émis le vœu qu’une usine de fabrication soit pour la circonstance installée en RDC.

«Le grand besoin de la RDC se situe au niveau de dépistage et l’urgence est dans la validation des laboratoires», a insisté José Mpanda à la délégation sud-coréenne. Il a recommandé de faire valider auprès du Pool scientifique, tous les produits qui lui sont présentés avant leur mise sur le marché .

La prochaine étape aura lieu le samedi 15 août à l’Université de Kinshasa (Unikin) pour l’éventuelle démonstration de l’usage des drones. Une cérémonie à laquelle plusieurs personnalités du Pool scientifique sont conviées dont les ministres de l’ESU Thomas Luhaka et de l’industrie Julien Paluku.

Gloire BATOMENE

A Lire Aussi

Exetat

RDC : Une folle ambiance après proclamation des résultats d’Exetat dans la ville de Kinshasa

Les résultats de l’examen d’État de la ville-province de Kinshasa ont été publiés en début …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire