Fabrice Puela

Justice: ministère des Droits Humains et la CNDH en collaboration pour un véritable État de droit

Le ministre des Droits Humains, Fabrice Puela et le rapporteur de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH), Me Belinda Lutandila militent pour un véritable État de droit en RDC sous l’ère Fatshi. C’est ce qui ressort de leurs échanges il y a quelques jours à en croire une dépêche de l’Agence congolaise de presse (ACP).

L’État de droit ne doit pas être simplement soit un slogan soit un mobile pour nuire les adversaires politiques voire qui que ce soit qui n’adhère pas à la vision de l’Union sacrée. Mais, il doit s’appliquer à tous toute chapelle politique confondue ou tout citoyen congolais quel que soit son rang.

Me Belinda Luntadila, a souligné qu’ au cours de ces échanges avec le ministre de tutelle, « les différents problèmes de violence des droits de l’homme dans tous les coins et recoins du pays ont été passé au peigne fin ».

En outre, elle a indiqué que la CNDH étant une institution d’appui à la démocratie, elle travaillera en synergie avec le ministère des Droits de l’Homme. Ce, pour que l’émergence du Congo soit de mise dans la mesure où la justice élève une nation.

Depuis l’avènement du président Félix-Antoine Tshisekedi, le 24 janvier 2019, il y a quelques améliorations en termes des Droits humains mais le tableau est encore peu reluisant.

Le lundi 3 mai à l’occasion de la Journée Internationale de la presse, la Police nationale congolaise (PNC) a réprimé la marche anti Registre des appareils mobiles ( RAM).
Plusieurs Congolais dont certains journalistes ont manifesté au niveau du rond point Huileries dans la commune de Lingwala pour s’opposer à la taxe du Registre des appareils mobiles (RAM) qu’ils considèrent comme une escroquerie.

Gloire BATOMENE

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

assemblée provinciale de kinshasa

Recrudescence de la Covid-19: l’Assemblée provinciale de Kinshasa suspend les plénières jusqu’à nouvel ordre!

Dans un communiqué signé par l’honorable Junior Nembalemba, l’assemblée Provinciale de Kinshasa annonce la suspension …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire