Mgr. Marcel Utembi
Mgr. Marcel Utembi (Ph. Tiers)

Kananga : La CENCO promet de s’engager pour une assistance humanitaire et de réconciliation !

C’est ce qu’a déclaré Mgr Marcel Utembi, Président de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) à l’issue de sa visite  à Kananga. Après avoir bouclé ce périple avec le nonce apostolique, il a fait le point sur cette tournée effectuée dans ce coin de la République où la population a, depuis août 2016, été confrontée à l’activisme de la milice Kamwina Nsapu.

Selon Mgr. Marcel Utembi, il y a eu affrontements entre la milice de Kamwina Nsapu et les force de l’ordre qui ont causé des pertes en vies humaines et des déplacements massifs de la population en interne comme en dehors du pays notamment  en Angola.  « Il était donc tout indiqué pour les représentants de l’Eglise que nous sommes, de venir rendre visite à ce peuple qui a connu  la destruction massive et l’incendie des biens, des maisons, des centres de santé, le saccage des paroisses, etc. », a témoigné Mgr Marcel Utembi, archevêque de Kisangani et président de la CENCO, après son voyage avec le Nonce Apostolique à Kananga et à Luiza.

A l’en croire, cette mission consistait à exprimer la solidarité à l’endroit de la population qui souffre. Il s’agit de la compassion du Saint-Père, solidarité et encouragement adressé au peuple du Grand Kasaï.

Et à cet effet, le Nonce Apostolique et le président de la CENCO ont mobilisé les institutions humanitaires qui travaillent sur place,  la société civile, la Monusco, afin d’étendre aussi leur assistance aux populations se trouvant en dehors de Kananga.

« La CENCO, dit Mgr Marcel Utembi,  va s’engager dans une mission de plaidoyer en faveur de ce peuple qui a besoin d’une assistance humanitaire et de réconciliation. Ce peuple a été blessé, meurtri. Il a connu la dépression, le traumatisme. Il a maintenant besoin d’être accompagné ».

Il faut signaler que le Nonce  Apostolique et le Président de la CENCO ont découvert les tristes réalités du Kasaï après les violences liées aux évènements de Kamuina Nsapu. Dimanche dernier, ils étaient dans la commune de Nganza pour une visite de réconfort. A cette occasion, les habitants ont rappelé les menaces dirigées en son temps contre l’abbé Gérard Mulumba. Depuis, l’abbé a été contraint à l’exil à Rome.

Judith Asina

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

RDC : Vital Kamerhe directeur de cabinet de Félix Tshisekedi va passer sa première nuit à la prison de Makala

Interdit de quitter la Gombe ni d’approcher les frontières: Kamerhe negocie une sortie pour la France ou l’Afrique du Sud

Après avoir bénéficié d’une liberté provisoire, Vital Kamerhe pourrait, dans les prochains jours, se rendre …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire