FCC à Kingakati avec Joseph Kabila

Kingakati : Joseph Kabila ou le laboureur et ses enfants !

Comme le riche laboureur des Fables de la fontaine qui, sentant sa mort prochaine, fit vernir ses enfants, leur parlât sans témoins, Joseph Kabila a réuni, ce lundi à Kingakati, les présidents des regroupements des partis et plates-formes membres du FCC (Front commun pour le Congo) pour leur communiquer, sans doute, sur la nouvelle stratégie politique et la directive à suivre dans la crise de confiance et le bras de fer entre le FCC et le CACH.

 
Et ce, à quelques jours de début de consultations annoncées par Félix Tshisekedi et que la plateforme de Kabila va assurément boycotter, selon certaines indiscrétions.
 
En rappel, dans son adresse à la nation, au plus fort de la crise institutionnelle née de la signature des ordonnances du 17 juillet, Félix Tshisekedi, dans un langage à peine voilé, a exprimé sa décision de mettre fin à la coalition en créant une Union sacrée pour gouverner la république.
 
Le Chef de l’État qui veut fédérer les forces vives de la nation autour de lui, semble être dans une posture de confrontation directe avec son partenaire, le FCC qui détient, pourtant, la majorité au Parlement.
 
En ce sens, Fatshi devra soit débaucher dans les rangs du FCC pour pouvoir se créer une majorité à lui, soit dissoudre le parlement et convoquer les élections anticipées. Mais, dans un cas comme dans l’autre, c’es ne sera pas facile pour le locataire de la cité de l’UA de « déplumer » un Kabila toujours aussi malin que nuisible.
 
Comme quoi, Qui vivra, verra.
 
PM

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Vodacom

Vodacom Congo, meilleur employeur des femmes en RDC, lutte contre les violences domestiques grâce à sa politique globale

En 2019, le Groupe Vodacom a commandé une étude à KPMG qui a suggéré que …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire