Erosion Bolikango

Kinshasa : Des habitants de Delvaux projettent une marche pour exiger la reprise des travaux de l’érosion Bolikango

C’est pour très bientôt, la saison de pluie à Kinshasa, capitale de la RDC. Craignant les dégâts, les habitants du quartier Delvaux à Ngaliema  projettent marche pour réclamer la reprise des travaux de l’érosion Bolikango.

Ils veulent exprimer leur ras-le-bol face à cette situation qui n’a que trop durée. Surtout que dame la pluie qui s’annonce, a souvent causé désolation au quartier Bolikango, nom de l’un des pionniers de l’indépendance de la RDC.

En effet, la marche est prévue lundi 31 août 2020 à 8 heures du matin. Elle partira de l’entrée Présidence, dans le quartier Punda, pour chuter à la paroisse Saint Sacrement de Delvaux. Un mémo adressé au Ministre des Infrastructures Travaux Publiques et Reconstruction (ITPR) sera lu à ce niveau.

Pour ce faire, les habitants sont rassemblés autour du mouvement « SOS érosion Bolikango ». D’où, tous les habitants, particulièrement les jeunes sont massivement invités à prendre part à la marche. Surtout que les Autorités compétentes sont déjà informées. La population a pris le soin d’écrire au Gouverneur de la ville ; au Ministre de l’Intérieur ainsi qu’au commissaire provincial de la Police nationale congolaise (PNC). Objectif ? Solliciter un encadrement pour cette marche pacifique.

Selon Alain Mbuyi, l’un des initiateurs de l’événement, un collecteur de près de 300 mètres était construit à l’époque. Il reste environ 50 mètres pour entamer la chaussée. C’est à ce niveau que les travaux se sont arrêtés. Et depuis 2011, c’est un silence de mort qui s’observe.

D’un côté, c’est l’Office des Voieries et Drainage (OVD) avec une entreprise chinoise qui effectuait lesdits travaux.  De l’autre côté, c’était les génies militaires.

En somme, la population de Delvaux souhaite l’implication personnelle du Chef de l’Etat pour trouver une solution définitive aux problèmes d’érosion.

Il faut souligner des sinistrés des érosions ayant emporté des maisons et tués certains habitants figurent parmi ces habitants.

Aussi, c’est la première marche organisée pour réclamer la reprise de ces travaux. La population a décidé de monter au créneau après le silence des différents Premiers ministres qu’ils ont contacté à ce sujet. De Matata Ponyo à Bruno Tshibala, passant par Samy Badibanga, toutes démarches visant à réclamer la finalisation de ces travaux se sont avérées vaines.  

C’est plutôt André Kimbuta, ancien Gouverneur de la ville, qui, une fois contacté, s’est impliqué pour la réhabilitation de l’avenue Lalou. 

Judith Asina

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Dr Denis Mukwege

Denis Mukwege à la tête de la RDC : est-ce le moment pour le Prix Nobel de s’engager ?

Un appel à candidature a été lancé à l’intention du docteur Denis Mukwege par un …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire