mardi, 17 septembre 2019
Home / A La Une / Kinshasa : Mise à niveau des agents de la Direction Provinciale de Trésor et de l’Ordonnancement   
Kinshasa - Recyclage des agents de la Direction Provinciale de Trésor et de l’Ordonnancement 

Kinshasa : Mise à niveau des agents de la Direction Provinciale de Trésor et de l’Ordonnancement   

Les rideaux de l’atelier de renforcement des capacités des cadres et agents de la Direction Provinciale du Trésor et de l’Ordonnancement (DPTO) sont tombés samedi 27 avril 2019 dans la commune de Masina. Appuyé par le Comité d’Orientation de la Réforme des Finances Publiques (Coref) à travers Profit-Congo, ces quatre jours de formation ont permis aux bénéficiaires de se mettre à niveau par rapport aux textes qui composent cette nouvelle régie.

Kinshasa - Recyclage des agents de la Direction Provinciale de Trésor et de l’Ordonnancement   -

Clôturant les travaux, Mr. Emmanuel Matadi, Directeur provincial du Trésor de l’ordonnancement de Kinshasa a rappelé que le gouverneur de la ville a signé l’arrêté créant ladite direction. Les textes qui nomment les agents et cadres ont suivi par la suite car c’est une nouvelle structure dans un secteur qui est pratiquement neuf.

Pour lui, il était important d’assurer une sorte de recyclage et de remise à niveau pour les agents qui vont travailler dans ces services puisqu’il y en a qui viennent des études, d’autres du secteur privé ainsi que de l’administration publique. L’idée était qu’ils comprennent ce que c’est que la direction provincial de l’ordonnancement et qu’elle est le rôle attendu de chaque cadre. « Nous attendons que les quelques notions reçues puissent les aider à amorcer l’exécution de leurs tâches », a-t-il souhaité.

Cependant, il ne s’agit pas d’innovation, puisque dans les missions assignées au Ministère des finances du gouvernement central, il y a notamment celle qui concerne la gestion du trésor. Ici, il est question d’adapter la ville de Kinshasa à ce système, entendu que cela a été fait dans plusieurs provinces. Ce n’est pas un service de plus, martèle-t-il d’autant plus que ces tâches étaient assumées de manière un peu disparate. Une situation qui rendait difficile le suivi du compte de trésor de la ville. Désormais, ces activités seront rassemblées par un service.

Il précise que les missions de la DPTO consistent pour ceux qui vont gérer les ressources financières et assurer la comptabilité, de centraliser les opérations qui se déroulent. Au niveau du gouvernement central, il y a l’avantage d’avoir le compte unique situé à la Banque Centrale du Congo (BCC). Mais au niveau des provinces, c’est difficile puisqu’elles travaillent avec les banques commerciales. C’est le service de la DPTO qui permettra de consolider les opérations pour connaitre la situation et la répartition de la ville. « Donc, on centralise la trésorerie, on la gère, on ordonnance les dépenses, on gère la dette », rassure-t-il.

Mr Jean- René Matiti, Chef de division de la Direction Générale des Recettes de Kinshasa (DGRK) indique qu’ils étaient appelés pour donner les informations de bases qui serviront  aux agents et cadres de la DPTO. Des enseignements accès sur plusieurs volets importants notamment les finances publiques, les droits administratifs, du budget et de la fiscalité. Toutes ces interventions avaient ciblés les généralités d’autant plus que la matière étant tellement vaste, il était impossible d’aller dans les méandres de tout ce qu’il fallait. « Nous avons voulu poser les jalons, les bases pour le démarrage de ce nouveau service commercial », a-t-il lâché. Ce, en rappelant que cette direction est une émanation de la Constitution qui a voulu décentraliser le pouvoir. Raison pour laquelle ce service existe au niveau central.

Appropriation des participants

Mr Quelqu’un Mbanza, agent de la DPTO s’est dit satisfait de voir qu’il y a des intelligences en RDC avec un cadre législatif qui prévoit des grandes réformes susceptible d’apporter le développement. Seulement, toujours est-il que certaines lois restent dans les tiroirs sans pour autant être exploitées alors qu’elles sont éditées pour être mise en pratique.  A la suite de cette formation, il s’engage à mettre en œuvre les lois décidées pour transformer la ville.

Dans le cadre de cette formation, il a appris la grande nécessité de mettre fin à la multiplicité des comptes du trésor dans le but d’avoir un compte unique pour la ville de Kinshasa. Objectif ? Éliminer tout ce qui a comme fraude dans le circuit de recouvrement. Ce qui permettra à la ville d’avoir les moyens nécessaires pour financer notamment son plan d’action prioritaire que chaque gouverneur met en place une fois installée. Il est cependant très reconnaissants à tous ceux qui ont soutenu et financé ces travaux ainsi que ceux qui ont matérialisé la DPTO comme une réplique de ce qui se trouve au niveau national. Par rapport à la décentralisation qui veut que chaque ville jouisse de l’autonomie de gestion de ses ressources, il est important de répliquer cette direction à Kinshasa. « Je crois que c’est la même procédure qui sera aussi appliquée au niveau des provinces pour renforcer l’effectivité de la décentralisation en RDC », a-t-il soutenu.

Dans la profession depuis quatre ans, Mme Rachel Bakili, autre agent de la DPTO, affirme avoir des bonnes impressions, car elle réalise qu’à l’issue de ces quatre jours de formation, certaines tâches étaient appliquées sans pour autant connaitre les principes des jeux au-delà de ce qui était appris à l’université. « C’est vraiment une remise à niveau qui me permettra d’être plus responsable, parce qu’avant elle je le faisais comme routine», a-t-elle reconnu. Dorénavant, elle promet un rendement meilleur pour le développement de la ville.

Judith Asina

Essayer encore

leopards supporters

Préparation éliminatoires Chan Cameroun 2020 : la RDC accueille le Rwanda en amical ce mercredi dans la soirée

Les Léopards A’ de la RDC accueilleront les Amavubis A’ du Rwanda en amical international …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire