Polica Nationale Congolaise

La journée du 05 novembre sera ouvrable comme toute autre journée de la semaine

C’est un avertissement du commissariat général de la police nationale congolaise. Le colonel Pierrot Mwanamputu, porte-parole de la PNC l’a fait savoir dans un communiqué publié ce 03 novembre 2016.

Avertissement au rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement. En effet, cette plateforme projette marcher jusqu’à la zone neutre comprise entre le boulevard triomphal et l’avenue de l’enseignement, en face de l’entrée principal du stade des martyrs où un meeting sera tenu ce samedi.

C’est Étienne Tshisekedi en personne qui a promis, selon son communiqué « passer un message de vérité à la ville et au monde sur les enjeux politiques de l’heure. »

Les Fonus, forces novatrices pour l’unité et la solidarité, parti politique de l’opposition membre du rassemblement avait déjà saisi l’hôtel de ville, il y a 3 jours passés, sur cette marche couplée du meeting.

Cependant, mettant en exécution la dernière mesure du gouverneur de la ville interdisant toute manifestation publique à caractère politique, le commissariat général de la PNC rassure faire respecter cette mesure du 22 septembre, rappelée récemment par le vice-gouverneur le 31 octobre. Aucun attroupement ne sera autorisé sur les points stratégiques, carrefours et place publique, lit-on dans le communiqué signé par le colonel Pierrot Mwanamputu. Pour la police, aucun acte bravant les décisions de l’autorité ne sera toléré. Raison de cet appel à la population à vaquer librement à ses occupations.

 Côté rassemblement, on ne semble pas l’entendre de cette oreille, des appels à la marche doublée du meeting sont réitérés. Les ténors de cette plate-forme s’engouffrent dans la brèche constitutionnelle qui a instauré le régime d’information. « Nous n’avons pas besoin d’être autorisé pour tenir notre manif », nous a dit un cadre. Et d’ajouter, « aucune partie du territoire national n’est sous état d’urgence pour nous interdire de manifester librement dans le respect de notre loi fondamentale. » Déclarée journée ouvrable par l’autorité, le 05 novembre court le risque d’être commuée en journée ville morte suite au maintien de la manifestation du rassemblement. Les moyens sécuritaires seront certainement déployés pour empêcher tout attroupement.

(le document en annexe)

communique-pnc

KN

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Judith Suminwa

Gouvernement Suminwa : Enfin la fumée blanche après 2 mois, 6 vice-premiers ministres, 10 ministres d’État, 24 ministres,4 ministres délégués et 10 vice-ministres

Fumée blanche à la cité de l’OUA, la porte-parole du Chef de l’État congolais, Tina …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire