Maman Sidikou

Les mouvements citoyens « LUCHA » et « FILIMBI » demandent le remplacement de Maman Sidikou à la tête de la MONUSCO

Les membres des Mouvements citoyens Filimbi et Lutte pour le changement (LUCHA) demandent le remplacement de Maman Sidikou à la tête de la MONUSCO. A l’issue d’un échange qu’ils ont eu lundi 19 juin avec le patron de la mission onusienne en RDC, ils lui reprochent notamment « la complaisance dans sa gestion de la situation au Kasaï ».

« Cette position nous l’avons prise depuis le 9 juin avec d’autres mouvements citoyens. Nous avons appelé le secrétaire général des Nations unies à procéder au remplacement de Maman Sidikou, parce que nous avons constaté qu’il y a eu complaisance dans sa manière de gérer les choses, surtout au Kasaï », explique Carbone Beni, membre de Filimbi.

Selon lui, le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en RDC leur a fait savoir « qu’il était bloqué par beaucoup de difficultés ».

« Des contraintes liées au budget. Il nous a fait voir que l’effectif de la MONUSCO ne permet pas qu’il y ait un déploiement au Kasaï. La logistique [pose aussi problème], il faut renforcer en termes de personnel civil et que la machine est lourde », ajoute Carbone Beni.

Maman Sidikou a également démontré à ses interlocuteurs quelques avancées significatives et claires sur la situation au Kasaï.

« Il a promis de multiplier des réunions pour rencontrer le secrétaire général de l’ONU à Kampala et à New-York pour pousser le Conseil de sécurité à lui permettre de mener son travail », rapporte Carbone Beni.

En mai dernier, la LUCHA avait demandé le remplacement « immédiat » de Maman Sidikou à la tête de la MONUSCO. Une demande réitérée, le 11 juin par un autre mouvement citoyen, Filimbi.

Avec RO

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Cathédrale Notre-Dame de la paix de Bukavu

Congrès National de Petits Chanteurs : Des milliers de jeunes s’engagent à sensibiliser sur la paix et la cohésion sociale

Après l’étape de Goma, le Congrès National pour la paix de Petits Chanteurs du Congo …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire