Le député national, Georges Kazadi Kabongo

Ministère des Transports/Le député national Georges Kazadi: « Aujourd’hui un wewa peut abandonner la moto pour devenir taximan sans procédure à suivre »

Le député national, Georges Kazadi Kabongo, a adressé une question orale avec débat au ministre des Transports, Voies de Communication, Chérubin Okende, le mardi 18 mai sur le permis de conduire conformément à la loi du 30 août 1978, portant Code de la route. Cet élu du peuple voudrait que la procédure légale pour l’octroi d’un permis de conduire soit bel et bien réglementée et que la population ne soit plus exposée.

La prudence sur la voie publique et la signalisation routière doivent être de mise pour éviter des accidents spectaculaires voire des morts inutiles sur toute l’étendue du territoire national. Tel est le cri d’alarme de Georges Kazadi.
 
« Il y a un projet de loi que tous les ministres qui se sont succédé dans le portefeuille du Transport avaient passé au peigne fin. Pourquoi ce projet de loi est gardé dans le tiroir ? Au lieu de l’amener au Parlement pour être discuté, voté et envoyé au Chef de l’État pour la promulgation. Nos permis de conduire sont comme des passeports, ils ont la validité de cinq ans. Nous n’avons plus de permis de conduire valide dans ce pays mais on délivre malicieusement des soit disant permis moyennant plus ou moins 30 USD« , a déploré l’élu de Kaniama.
 
« Aujourd’hui un Wewa ( ndlr: conducteur de moto) peut abandonner la moto pour devenir taximan sans procédure il n’a pas de procédure à suivre. Rien n’est respecté. Ainsi l’idéal c’est de convoquer le ministre de tutelle quand bien même il est à peine nommé. Continuité de l’État obilge, il doit assumer pour venir s’expliquer au Parlement« , s’est-il indigné.
 
A en croire ce député national, l’actuelle loi portant Code de la route, a vieilli et il y a urgence d’adapter le texte au contexte actuel. Ce,pour que la sécurité de la population soit garantie et de surcroît que l’État puisse tirer gain de cause en terme d’argent.
 
On enregistre depuis un temps des décès dus à des accidents évitables pourtant. La problématique du respect du code de la route se pose avec acuité dans le chef des automobilistes et surtout chez les Wewa.
 
 
Gloire BATOMENE

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

assemblée provinciale de kinshasa

Recrudescence de la Covid-19: l’Assemblée provinciale de Kinshasa suspend les plénières jusqu’à nouvel ordre!

Dans un communiqué signé par l’honorable Junior Nembalemba, l’assemblée Provinciale de Kinshasa annonce la suspension …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire