CENI RDC

Processus électoral comique en RDC : Corneille Nangaa acteur principal

L’opinion tant nationale qu’ internationale à été surpris du ballon d’essai lancé le weekend dernier par Corneille Nangaa, actuelle boîte de résonance de la majorité présidentielle à en croire plusieurs analystes politiques de la République Démocratique du Congo.

504 c’est le nombre estimatif des jours après lesquels les 80 millions des congolais pourront commencer à prononcer le mot #ELECTION# et ce, à comptabiliser à partir de la fin du processus d’enrôlement très affecté à son tour par des entorses.

VOYONS DE PRÈS.

Le processus d’enrôlement des électeurs est déjà terminé dans toutes les provinces de la rdc. N’en reste que l’espace Kasaï. Logiquement, l’enrôlement au Kasaï ne pourrait durer 3 mois, simplement par le fait que si volonté il y avait, la ceni mettrait beaucoup d’ordinateurs pour un enrôlement massif en un lapse de temps.

De plus, avec ces 504 jours, il y aurait encore plutard la problematique des nouveaux majeurs non enrôlés…

En effet, les élections en Afrique ont toujours été la résultante d’une volonté politique manifeste dans les chefs des principaux acteurs aux élections; tout le monde le sait.

La transparence et la sincérité de l’organisateur en dépend mais le temps non plus car, vous pouvez prendre 10 ans d’organisation mais il ne vous suffira seulement qu’une heure de bourrage d’urnes pour tout gâcher. C’est comparable à un bâtiment de 7 niveaux construit pendant 10 mois mais dont on n’a besoin juste que d’une tige d’allumette pour le voir incendié et s’écrouler.

PARLONS LOGISTIQUE

Que manque à Nangaa pour multiplier le nombre des machines et bureaux dans l’espace kasaiens et lancer l’opération pour la diaspora, quand nous savons tous que partout ailleurs, l’opération d’enrôlement a été clôturée et par conséquent tous les OPS sont au point mort?

DE LA TECHNIQUE

les machines de la Ceni ne sont pas une marque déposée préfabriquées pour une utilisation périodique, ce sont des marques ordinaires (HP, DELL, IBM, et TOSHIBA) utilisables même par des apprentis informaticiens. Leur seule particularité c’est le logiciel y installé et que l’on peut formater et réinstaller un autre ou carrément remplacer les disque dur sur quoi sont stockées les données. Donc l’argumentaire de Nangaa quant à la régionalité de ces machines est un canular.

Que reste-t-il au peuple congolais? Les élections sont attendues comme la venue du christ:  » on ne connaît ni le jour, ni l’heure« .

Joël imbole

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Kabila et Tshisekedi

Félix Tshisekedi annonce en douce la fin de la coalition FCC-CACH (Tribune de Serge Gontcho)

L’adresse tant attendue du Chef de l’État a eu lieu sans les effets apocalyptiques souhaités …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire