Elèves dans la salle de classe

RDC : Après la journée de l’enseignement, le SYNEEPP déclenche un mouvement de grève générale

Alors que la journée nationale de l’enseignement a été célébrée le vendredi 29 avril au lieu du samedi 30 avril 2022, les enseignants des écoles primaires publiques ont décidé de lancé un mouvement de grève générale dès ce lundi 02 mai.

Cette décision a été annoncée le week-end dernier à l’issue d’une Assemblée Générale tenue à Kinshasa.

« Ayant constaté, après la paie, que l’enveloppe était constante et qu’aucune nouvelle unité (NU) ou non payé (NP) n’a été servi jusqu’à ce jour, l’assemblée décide de l’arrêt de service dans les établissements primaires publiques à partir de ce lundi 02 mai 2022 », a indiqué Ignace Mbala Keto, secrétaire général du Syndicat national des enseignants des écoles primaires publiques de la République Démocratique du Congo (SYNEEPP) dans une déclaration lue devant la presse.

A en croire le SYNEEPP, toutes les promesses faites par le gouvernement congolais relatives à la majoration des salaires des enseignants du primaire dès la fin du mois d’avril n’ont pas été tenues.

Ce qui justifie cette unième grève notamment le non paiement de leurs collègues NU et NP.

Il sied de noter que depuis le lancement du déclenchement de la gratuite de l’enseignement en RDC en septembre 2019, chaque année scolaire connait des mouvements de grève suite aux différentes revendications des enseignants notamment leur amélioration salariale.

Nombreux sont ceux qui cherchent à savoir jusqu’aujourd’hui quel est le plus qu’a apporté la gratuité de l’enseignement dans le système éducatif congolais.

Jules Ninda

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

ceni

Élections en RDC : Les Nations Unies affirment leur engagement de travailler avec la CENI pour une synergie de communication

Le Président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Denis KADIMA KAZADI, assisté de deux …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire