RDC : Après la réunion evaluative des activités de 2023, le VPM Jean-Pierre Lihau salue les innovations signalées à la CNSSAP

La CNSSAP ne fait qu’enregistrer des performances qui favorisent la consolidation des acquis de la réforme initiée par le Président Félix-Antoine Tshisekedi. C’est le constat fait ce jour par Son Excellence Monsieur le Vice-Premier Ministre ministre de la fonction publique Jean-Pierre LIHAU. Loin d’être un fait anodin, cet avis de la tutelle vient mettre en difficulté la campagne de sape entretenue par « des moutons noirs » contre les responsables de la CNSSAP.

CNSSAP

Du rapport annuel

D’un pas ferme, la CNSSAP continue de braver et relever les immenses défis de gestion qui se dressent devant elle, ses points d’arrivée se transforment inlassablement en points de départ, un rouleau compresseur, véritable machine dans la sphère des établissements publics congolais.

CNSAPP

Après la réunion d’évaluation de l’année 2023, convoquée samedi 03 février 2023, par le vice premier ministre de la fonction publique, Jean-Pierre LIHAU et qui a connu la participation de l’équipe de gestion de la CNSSAP, le DG Junior MATA M’ELANGA, le PCA Christian NTUNGILA accompagnés de leurs experts ont noté l’accroissement sensible des chiffres, notamment en ce qui concerne les activités et les indicateurs financiers.

Une balance largement positive. Il a également été question de scruter l’état d’avancement des opérations de contrôle de vie des retraités, l’état des lieux du déploiement des agences en provinces et bien d’autres secteurs d’appui au métier.

Le satisfecit étant total, la Tutelle n’a pas manqué d’adresser ses vives félicitations à l’équipe dirigeante qui, à l’occasion, a annoncé au Vice-Premier Ministre, le lancement de l’audit qualité de surveillance du système de management de la qualité de la CNSSAP qui intervient ce lundi, 05 février 2024, par la firme certificatrice AFNOR.

Jules NINDA

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

RDC : Enfin, un ambassadeur pour représenter le pays au Burundi

Diaspora : Les congolais vivant au Burundi dénoncent les agissements du nouvel ambassadeur

S’enrichir illicitement ou implicitement par tous les moyens nécessaires, c’est le nouveau cheval de bataille …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire