Bakambu Et Ibenge

RDC/Bakambu : « Lorsqu’un joueur est mauvais, on le remplace, il devrait être de même pour les entraîneurs ou les responsables de la Fédération »

L’international congolais, Cédric Bakambu a réagi sans y aller avec le dos de la cuillère sur l’avenir de la sélection nationale. Il ne jure que sur le départ de l’actuel patron du staff technique, Jean-Florent Ibenge, ses collaborateurs et de surcroît des dirigeants de la Fédération congolaise de football association ( Fecofa). C’était au cours d’une interview qu’il a accordée, lundi 29 juillet, à nos confrères de So Foot.

Il a fallu pratiquement dix jours après la fin de la 32ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (Can) Égypte 2019 pour la star de l’équipe nationale de la RDC sorte de sa réserve. Réputé pour son franc parler, le sociétaire de Bejing Gouan, n’a pas aménagé le patron du staff technique.

« Lorsqu’un joueur est mauvais, on le remplace. Je pense qu’il devrait en être de même à tous les niveaux, que ce soit pour les entraîneurs ou pour les responsables de la Fédération« , a-t-il lâché.

L’ancien attaquant des Sous marins jaunes de Villareal, quand bien même qu’il a reconnu que tout est à refaire dans la tanière des Léopards, il n’a pas non plus oublié le bon travail effectué par Ibenge à la tête de l’équipe.

« Je pense que l’équipe arrive à la fin d’un cycle et maintenant, l’important va être de savoir réagir en rectifiant rapidement les choses parce qu’il faudra être prêt pour les prochaines échéances qui vont arriver très vite. Le football de haut niveau réclame de l’exigence à tous les niveaux, avec des remises en question à tous les postes. Et aujourd’hui, à titre personnel, je pense que Florent Ibenge n’est plus l’homme de la situation, même si je n’oublie pas qu’il a fait du très bon travail à la tête de la sélection. Lorsqu’il a été nommé, l’équipe était au plus bas et il l’a menée à la troisième place de la Can en 2015, puis en quarts en 2017  » a-t-il souligné.

Lors de la dernière Can organisée au pays des Pharaons, les congolais ont quitté la compétition en 8èmes de finale. C’était face au Madagascar. 2-2 tel était le score du match à l’issue du temps règlementaire et aux prolongations.

La bande du capitaine Marcel Tisserand, a perdu aux tirs au but, 4 contre 2.
Plusieurs marches sont envisagées pour exiger le départ du président de la Fecofa, Constant Omari.

Gloire BATOMENE

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

ceni

Élections en RDC : Les Nations Unies affirment leur engagement de travailler avec la CENI pour une synergie de communication

Le Président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Denis KADIMA KAZADI, assisté de deux …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire