Sylvestre Ilunga Ilukamba nommé Premier ministre

RDC : La CENCO, les USA et la MONUSCO sont prêts à soutenir Gouvernement Ilunga

Après sept mois de longues attentes, la République démocratique du Congo (RDC), a enfin un nouveau gouvernement. Dans l’ensemble, ce gouvernement est formé de 76,9% de nouveaux membres, c’est-à-dire ceux qui n’ont jamais été aux affaires comme ministre et 23 % des anciens ministres.

Déjà, ce gouvernement de 66 membres dont 5 vice-Premiers ministres, 31 ministres et 3 ministres délégués et 17 vice ministres a le soutien de la Conférence épiscopale nationale congolaise, des Etats Unis d’Amérique ainsi que de la Monusco.

La Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) espère voir le nouveau gouvernement se mettre au service du peuple congolais. Selon l’Abbé Donatien N’shole, secrétaire général de la CENCO, « Les évêques de la CENCO se sont déjà engagés à accompagner les institutions. Le gouvernement est une des institutions principales pour l’évolution du pays. S’il travaille dans le sens d’améliorer les conditions de vie des congolais, la CENCO avec tous les atouts qu’elle va l’accompagner. C’est une promesse. Un pays dans le contexte qui est le nôtre ne peut pas bien fonctionner sans gouvernement. Mieux vaut tard que jamais. Nous espérons que la longue attente sera compensée par la qualité des membres du gouvernement », a ajouté l’Abbé Donatien N’shole.

Le Secrétaire général de la CENCO, s’est montré a priori optimiste sur le membres qui composent ce premier gouvernement de l’ère Tshisekedi: « J’ai jeté un coup d’œil sur la liste, il y a beaucoup de nouvelles figures, ce qui peut laisser croire qu’on va dans une direction nouvelle (…). Le 30 décembre, le peuple congolais s’était prononcé clairement pour le changement de système de gouvernance », a-t-il encore dit.

Les Etats Unis d’Amériques aussi se disent prêts à travailler avec le nouveau gouvernement. C’est l’ambassadeur américain accrédité en République Démocratique du Congo, Mike Hammer, qui fait cette annonce via son compte twitter. Cette collaboration va faire avancer le partenariat privilégié Etats unis – RDC pour promouvoir la paix et la prospérité.

Du coté de la MONUSCO et la représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU, on salue aussi l’annonce du gouvernement car elle constitue un développement positif pour la République démocratique du Congo.

Pour Florence Marchal, porte-parole de la Mission «Nous assistons à la suite logique de la transition pacifique du pouvoir. Nous constatons que le processus politique continu à avancer, que la coalition au pouvoir se maintient. Et nous espérons que l’opposition jouera le rôle qui est le sien pour la consolidation de la démocratie dans le pays. Nous espérons également que la majorité parlementaire et le Président travailleront ensemble pour le bien-être des Congolais», a rapporté Florence Marchal.

Selon elle, la MONUSCO se félicite d’avoir un partenaire avec lequel elle va poursuivre la mise en œuvre de son mandat et avancer vers la stabilisation et le développement durable de la RDC.

PB

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Azarias Ruberwa

Serge Gontcho : « L’interpellation du ministre Azarias Ruberwa a soulevé les plus hautes suspicions »

L’affaire Minembwe ne cesse de susciter de vives réactions dans la classe politique congolaise y …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire