RDC : La jeunesse dénonce sa marginalisation

RDC : La jeunesse dénonce sa marginalisation

Après trois jours des discussions à la deuxième édition du Dialogue Intergénérationnel tenue à Kinshasa du 01 au 03 novembre 2022 entre les jeunes de la République Démocratique du Congo et les décideurs politiques et sociaux, une déclaration de Pullman a été mise en place en reprenant les grands soucis et les propositions des jeunes au gouvernement.

RDC : La jeunesse dénonce sa marginalisation

Selon la logique de cette déclaration lue à la clôture du dialogue intergénérationnel et remise officiellement au Ministre de la jeunesse, les jeunes ont exprimé le vœu de vivre dans une société axée sur la promotion de santé universelle, l’entrepreneuriat, la bonne gouvernance, l’éducation et leurs formation à tous les échelons de la vie nationale.

RDC : La jeunesse dénonce sa marginalisation

Ils ont pris également l’engagement de s’impliquer dans la recherche des solutions aux problèmes qui touchent le pays et être des acteurs dans la gestion de la chose publique, en République démocratique du Congo et en Afrique.

Venant de différentes structures des jeunes tous les coins de la RDC, ces derniers ont dénoncé les discriminations et les stéréotypes envers la jeunesse dans tous les domaines de la vie nationale.

Ainsi, ils ont proposé quelques recommandations aux organisations gouvernementales et non-gouvernementales, aux associations et aux membres de la société civile dans certains domaines de la vie sociale notamment la sécurité, la démocratie, l’éducation et la culture:

– Mettre en place une politique de sensibilisation des jeunes sur la lutte contre les discours de haine, le tribalisme et la promotion du contrôle citoyen;
– lntégrer les jeunes dans l’exécution du Plan de Transition (Gouvernement-Nations Unies) progressif, échelonné et responsable de la MONUSCO ;
– Dénoncer et poursuivre en justice tous les politiques et militaires impliqués dans les tueries au niveau de l’Est de la république;
– Améliorer le traitement des enseignants en vue de promouvoir les études en pédagogie ;
–  Créer une unité de police touristique dans toutes les 26 provinces pour un suivi efficace et une protection des sites ;
– Appuyer les projets des jeunes qui œuvrent dans la protection de l’environnement.

Il sied de noter que cette déclaration est le résultat des débats, d’échanges, de partage d’expériences entre tous les participants à ce Dialogue en vue d’assurer une approche inclusive et intégrée.

Jules Ninda

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Pape François ET Cardinal Ambongo

Le Pape François a mis de la lumière sur la Paix, les Elections et le rôle de l’Eglise en RDC (IRDH)

Le séjour du Pape FRANÇOIS a mis un gros projecteur sur le besoin inéluctable de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire