Enafep édition 2022

RDC : La ville de Kinshasa aligne 172.000  participants  pour l’Enafep 2022 

Débuté mardi 05 juillet sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo et dans les centres hors-frontières, c’est ce mercredi 06 juillet que l’Examen national de Fin d’Etudes Primaires (ENAFEP) se clôture.

Contrairement aux années précédentes, la ville de Kinshasa connait une augmentation du taux de participation. Aucun incident majeur n’a été signalé dans les centres de passation de ces épreuves, selon les  reporters  de matininfos.net  qui ont sillonné quelques centres de Kinshasa.

Au Centre Ango-Ango,  dans la Commune de BANDALUNGWA, tout s’est très bien passé a indiqué Erick MUKUNA KAZADI, chef du centre de passation et de suivi des épreuves.  « Il n’y a eu aucun incident durant la passation des épreuves » a-t-il lâché.

Ici près de  564 élèves dont 448 filles et 116 garçons ont  passé cet examen de fin d’études primaires. Le taux de participation des filles est supérieur à celui des garçons. Un  accroissement qui  est une résultante des efforts du Gouvernement menés dans le sens de la promotion de la scolarisation de la jeune fille en RDC et aussi grâce à la politique de la gratuité de l’enseignement primaire. L’élève le moins âgé dans ce centre a 11 ans, alors que le plus âgé en a 16.

Du côté des élèves finalistes du primaire interrogés sur la manière dont ils ont passé leurs épreuves de l’ENAFEP, les impressions sont bonnes. « Il y a eu 25 questions  le jour premier, mais elles étaient abordables et se rapportaient aux leçons apprises à l’école » a rassuré un finaliste.

Pour l’élève Meya du complexe scolaire Cardinal Monsengwo, « l’examen était facile et très abordable aussi bien pour lui-même que pour ses camarades ».  Et il s’attend à une réussite brillante lors de la publication des résultats, nous a –t-il rassuré toute confiant.

L’élève Matondo Ruth de l’Ecole Saint Pierre à son tour affirme que l’examen était facile et souligne qu’elle avait peur au départ avant de recevoir les questionnaires.

Esende Emmanuel, élève du groupe scolaire Mont-Amba dit avoir passé son examen pendant 40 minutes dans une salle de 55 élèves.  Mais  Il déplore  toute de même le fait que la rigueur n’était pas de mise pendant la surveillance dans la salle d’examen.

Conformément aux programmes établis  par le Ministère de l’Enseignement Primaires, Secondaires et Techniques (EPST), le  premier jour  est  réservé  au  français et à la culture générale et le deuxième jour aux  mathématiques et  sciences.

L’Examen National de Fin d’Etudes Primaires donne  aux élèves méritant, la possibilité d’accéder au cycle secondaire. Un enfant dont le suivi a été garanti, par l’école et par les parents, devrait être capable de lire, écrire, compter et calculer correctement, a indiqué Erick MUKUNA KAZADI,   chef de centre de passation de l’ENAFEP de  Ango-Ango à Bandalungwa, dans la ville de Kinshasa.

Matininfos.net

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Niyel renforce son conseil consultatif et sa capacité opérationnelle

DAKAR, Sénégal, Le 9 Août 2022 -/African Media Agency (AMA)/- Niyel, agence internationale spécialisée dans les …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire