RDC : Les jeunes leaders vivant avec handicap jugent discriminatoires certains critères de recrutement au secrétariat général de PVH

RDC : Les jeunes leaders vivant avec handicap jugent discriminatoires certains critères de recrutement au secrétariat général de PVH

Le gouvernement congolais est appelé à revoir les critères de recrutement de nouveaux agents et cadres de l’administration du Ministère des personnes vivant avec handicap et autres personnes vulnérables. C’est la recommandation soumise par des jeunes leaders vivant avec handicap dans une déclaration rendue publique lundi 6 novembre 2023 et exploitée par Matininfos.net.

Se référant sur le processus de recrutement en cours au secrétariat général du Ministère des personnes vivant avec handicap et autres personnes vulnérables, Héritier Eliya Ndigoza et Sylvain Obedi, respectivement jeunes leaders d’Uvira et de Goma, vivant avec handicap, note dans cette déclaration que ledit processus affiche la possibilité élevée d’exclure les personnes avec handicap dans le système de prise de décision.

Cela en insérant une demande d’expérience de plusieurs années comme critère de sélection à certains postes.

« Nous envoyons nos sincères félicitations au président de la République Félix Antoine Tshisekedi pour sa vision et sa volonté de voir les personnes vivant avec handicap et autres personnes vulnérables avoir une représentativité d’abord au niveau de l’exécutif en les dotant d’un ministère à part entière, afin de participer aussi dans les processus de développement de notre cher nation», ont écrit Héritier Eliya Ndigoza et Sylvain Obedi.

Et de poursuivre : « Après étude, observation et analyse, nous remarquons que cette offre est encore une fois de plus une manière sophistiquée d’exclusion des personnes vivant avec handicap dans le système de prise de décision et de la gestion de la res publica».

Des inquiétudes fondées

Ces deux jeunes vivant avec handicap ont évoqué leurs inquiétudes.

« Notre inquiétude se pose comme suis: pour des personnes déjà mises de côté depuis des décennies par le système national de gestion, pourquoi beaucoup des critères pour les embaucher? », se questionnent ces deux jeunes leaders vivant avec handicap.

Par conséquent, Héritier Eliya Ndigoza et Sylvain Obedi demandent la suppression des critères de 9 ans d’expériences pour certaines personnes vivant avec handicap qui, selon eux, n’ont qu’une expérience avec les ONG et ASBL.
Cette mesure, indiquent t-ils, va permettre aux personnes vivant avec handicap d’occuper certaines fonctions de commandement au sein de l’administration publique.

Il sied de noter que le gouvernement congolais, à travers les ministères de la fonction publique et des Personnes vivant avec handicap, avait lancé le recrutement des agents et cadres du Secrétariat général du ministère des personnes vivant avec handicap avec une multitude de critères en vue de constituer l’administration de ce dernier.

Jules Ninda

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Des vivres ont remis aux orphelinats Exode 22 :22 et Baraka à N'sele par la Fondation Hope

Bibwa-Nsele: La Fondation Hope donne du sourire aux orphelins d’Exode 22:22 et de Baraka en apportant des vivres

La Fondation Hope a effectué une visite de réconfort dans deux orphelinats à savoir Exode …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire