samedi, 7 décembre 2019
Home / A La Une / RDC : Vivement des infrastructures adéquates pour l’intégration de la personne vivant avec handicap
Irène-Esambo

RDC : Vivement des infrastructures adéquates pour l’intégration de la personne vivant avec handicap

C’est le combat de la Ministre Déléguée en charge de la personne vivant avec handicap et de groupes vulnérables. Me Irène Esambo, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, fait de la lutte contre la discrimination son cheval de bataille,  en vue de donner à cette catégorie de la population congolaise la place qui lui revient au sein de la société.

En effet, elle se trouve à la tête d’un Ministère qui défend les intérêts de plus de 60 millions de Congolais. Il s’agit des personnes vivant avec handicap, celles appartenant aux groupes vulnérables et aux catégories défavorisées notamment les peuples autochtones, les minorités, les albinos, les malades de la drépanocytose ainsi que les victimes des violences faites à la femme.  Et, elle estime que ce n’est pas pour leur donner du travail mais plutôt, prouver aux congolais que la personne vivant avec handicap ou appartenant à un groupe vulnérable est capable de contribuer au développement du pays.

Seulement, toujours est-il que ces personnes sont défavorisées entre autres en matière concerne d’emploi et n’arrivent pas à accéder à l’éducation. Pourtant, la RDC possède aujourd’hui des médecins de qualité, d’avocats talentueux, d’excellents journalistes, de grands professeurs d’Université, des banquiers vivants avec handicap qui font un travail exceptionnel. Jean-Claude Masangu, Gouverneur honoraire de la Banque Centrale du Congo et Martin Ekanga, responsable de l’Institut Supérieur de l’Informatique et Programmation (ISIPA) sont des exemples légion qui ont excellé dans leurs domaines. Me Irène Esambo elle-même, est inscrite au Barreau près la Cour Pénale Internationale. Une fierté de la RDC et de l’Afrique.

Au travail

Me Irène Esambo veut aider les autres personnes vivant avec handicap ou appartenant aux groupes vulnérables à croire en leurs capacités au même titre que les autres congolais. L’idée étant d’arriver à booster leur intégration dans la société en vue de leur permettre d’apporter une pierre à la construction de la RDC. Une contribution possible à travers les ateliers de coaching, de renforcement des capacités et de stimulation pour leur intégration dans la société, non comme nécessiteux, mais comme capables de placer ensemble avec les autres filles et fils de la RDC, leur pays sur les rails. D’après une source proche de la Ministre Déléguée aux Affaires Sociales, chargée de personnes vivant avec handicap et de groupes vulnérables qui donne cette information, Irène Esambo, appuie les efforts du Ministre de la Formation Professionnelle, Arts et Métiers qui a retenu son Ministère comme partenaire privilégié dans la concrétisation de la Vision du Chef de l’Etat.

Pour parvenir à ses fins, Me Irène Esambo a reçu, dès la prise de ses fonctions, la Dg du Fonds National de Promotion de Service Social (FNPSS) en vue de lui faire part du travail que le gouvernement avait confié à ce service de l’Etat de 2010 en 2018. Il était question d’actes de ratification de Convention relative aux droits des personnes vivant avec handicap.

A cette occasion, Alice Mirimo, Dg du FNPSS lui a remis un rapport qui constitue les résultats de travail fait grâce à la participation de tous les partenaires et tous les autres ministères au côté de ce ministère des affaires sociales. Un rapport qui contient les cinq montures des propositions des lois organiques sur la personne vivant avec handicap en exécution de l’article 49. Ces cinq montures qui n’ont pas pu aboutir à une loi organique pourtant attendue à l’époque par les personnes vivant avec handicap.

Le Dg du FNPSS avait le devoir de remettre à la Ministre ce rapport qui, dans son rôle, devra présenter un projet de loi, défendu avant tout au niveau du Gouvernement central, pour être soumis après examen au Parlement.

Judith Asina

Essayer encore

Les Congolaises ont signé leur première victoire au Mondial Japon 2019, en battant au bout du bout les Chinoises 25-24

Handball Mondial Féminin Japon 2019 : Éliminée, la RDC s’offre une victoire de prestige face à la Chine (25-24)

Les Léopards dames de la RDC ont enregistré ce jeudi 5 décembre leur première victoire …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire