grand kasai

Réconciliation de l’espace kasaïen : Les contours de la conférence sur la paix à Kananga

Trois jours ont suffi aux participants de la conférence sur la paix à Kananga pour arriver à un rituel de réconciliation et la mise en œuvre d’un acte d’engagement par les Chefs coutumiers. Ces assises initiées par le Président de la République sous la gouverne du VPM et Ministre de l’Intérieur et Sécurité  s’est achevé par un message de soutien au Chef de l’Etat pour sa détermination à assurer la sécurité dans l’espace kasaïen.  

Ce forum était destiné de trouver des solutions en vue de restaurer l’Autorité de l’Etat et l’arrêt de toute forme de barbarie, retisser le tissu humain de convivialité et dégager les schémas de relance économique pour le développement social et humain durable. Et les objectifs poursuivis étaient de faire le point sur les causes profondes de la crise sécuritaire survenue dans l’espace kasaïen ; faciliter la mise en œuvre du plan de redéploiement des agents territoriaux en cours et des autres de développement ; explorer les mécanismes de convivialité entre les différentes communautés ; engager les leaders d’opinion, les notables et la population à adhérer à un schéma et un rituel de réconciliation pour une paix durable. ; mobiliser les forces vives pour appuyer la mise en œuvre du processus électoral ; mobiliser le programme de Stabilisation et Reconstruction (STAREC) au profit de l’espace kasaïen.

C’est ainsi que la conférence s’est déroulé en six sessions, parmi lesquelles la cérémonie officielle d’ouverture solennelle des travaux par le Président de la République. Ensuite, c’était la présentation de l’économie générale de la conférence par le VPM et Ministre de l’Intérieur et Sécurité, validation des mandats des participants et les déclarations des différentes catégories des participants ainsi que l’intervention de la Commission Nationale Indépendante (CENI) et du Conseil National de Suivi de l’Accord de la Saint Sylvestre (CNSA). Ce qui a permis aux gouverneurs des cinq provinces de l’ex Kasaï des présenter les états de lieu de leurs entités après les dégâts causés par les miliciens du phénomène Kamwina Nsapu.

A la troisième session, une série d’exposés généraux et thématiques ont été réalisés en vue de faciliter la mise à niveau de tous les participants. L’étape suivante, était de répartir la session en cinq ateliers.

Et le rapport de ces ateliers s’est opéré à la sixième session où tour à tour les différents rapporteurs se sont succédé pour exposer les conclusions des échanges et débats de leurs travaux.

Judith Asina

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

RDC : Vital Kamerhe directeur de cabinet de Félix Tshisekedi va passer sa première nuit à la prison de Makala

Interdit de quitter la Gombe ni d’approcher les frontières: Kamerhe negocie une sortie pour la France ou l’Afrique du Sud

Après avoir bénéficié d’une liberté provisoire, Vital Kamerhe pourrait, dans les prochains jours, se rendre …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire