dimanche, 20 octobre 2019
Home / A La Une / Remettant 80 bourses du maroc aux étudiants congolais : L’ambassadeur Rachid Agassim met l’accent sur le pragmatisme et le principe gagnant-gagnant
L'ambassadeur du Royaume du Maroc Rachid Agassim entrain de remettre les bourses aux étudiants congolais
L'ambassadeur du Royaume du Maroc Rachid Agassim entrain de remettre les bourses aux étudiants congolais

Remettant 80 bourses du maroc aux étudiants congolais : L’ambassadeur Rachid Agassim met l’accent sur le pragmatisme et le principe gagnant-gagnant

Le Royaume du Maroc a remis officiellement 80 bourses aux étudiants congolais mercredi 9 octobre. L’ambassadeur du royaume chérifien en RDC, Rachid Agassim a placé la coopération entre les deux pays sous le signe du pragmatisme et du principe gagnant gagnant. Ce qui dénote une illustration de la sincérité de son pays.

Les étudiants congolais bénéficiaires des bourses dans l'ambassade du Royaume chérifien
Les étudiants congolais bénéficiaires des bourses dans l’ambassade du Royaume chérifien

L’ambassade du Maroc située aux encablures du ministère du plan dans la commune de la Gombe a connu une ambiance bon enfant.

A la base, une pléthore de candidats éligibles pour la bourse  ayant l’air endimanché  la bourse au pays de Mohamed VI ont rempli le lieu.

Le diplomate Rachid Agassim est revenu sur la coopération du Maroc avec les autres pays africains.

« Les bourses c’est un aspect de la coopération Sud-Sud. C’est une illustration de la sincérité du Maroc quand il s’agit de la coopération avec tous les pays africains. Il est basé sur le pragmatisme et le principe gagnant-gagnant. Il y a d’autres aspects de la formation au niveau de la médecine et tous autres secteurs que ça soit la fonction publique, les finances, la douane et même au niveau militaire.

Donc c’est un programme vaste, consistant et substantiel« , a-t-il indiqué.

LES ÉTUDIANTS CONGOLAIS APPELÉS A DONNER UNE BONNE IMAGE DE LEUR PAYS

Il a laissé entendre qu’au-delà des études, le Maroc est un pays très hospitalier et a invité tous les boursiers de vendre chèrement l’image de la RDC à leurs amis marocains; le Congo étant un pays sous-continent qui regorge plusieurs potentialités, des ressources naturelles.

 » Vous n’allez pas vous sentir dépaysés car vous serrez dans un pays africain mais là-bas à part les études vous allez faire des amis. Je vous demande de parler à vos amis marocains de votre pays, vous avez un grand pays. C’est un sous-continent, c’est 2.345.000 km2. Soyez en fier.  Donnez une bonne image de celui-ci. Votre pays est riche par ses hommes, ses ressources naturelles. Vous possédez 60% de la forêt tropicale de l’Afrique, beaucoup d’eau, un fleuve puissant, les eaux douces les plus poissonneuses au monde. La RDC a 70% de réserve de cobalt, ce minerai qui est l’avenir de toutes les industries dans l’avenir« , a-t-il insisté.

23 BILLETS OFFERTS GRATUITEMENT

La Royal Air Maroc a fait un geste noble en octroyant deux billets gratuits à deux orphelins congolais qui ont décroché le diplôme d’État cette session en 2019.

La grande surprise c’est qu’elle a donné 23 billets sur la liste de quatre-vingts. Donc 23 de vous auront le billet gratuitement.

 » Je suis très émue et ravie parce que je fais partie des personnes éligibles. Je me suis inscrite en suivant les différentes étapes, ici il n’ y a pas de favoritisme.

Une fois arrivée là-bas je vais fournir davantage d’effort pour également réussir comme c’était le cas à Kinshasa  » a lâché Esther Mboyo bachelière avec 74% et  qui a opté pour le droit dans la ville d’El Jadida.

C’est avec enthousiasme, le sourire aux lèvres que son alter ego, Lepyra Muya  a abondé dans le même sens.

« Je suis comblée de joie. C’est un nouveau et bon départ pour la vie. Je remercie le Gouvernement marocain pour ce qu’il est entrain de réaliser pour notre pays. Qu’il puisse continuer dans cette belle prouesse. Aux autres prétendantes et prétendants qu’ils fassent comme moi. C’est une réalité.« , a indiqué cette diplômée d’État de la session 2018 à La Bambinière.

Le quota des bourses était il y a trois ans de quarante-cinq, il est passé à septante-cinq en 2018 et cette année à quatre-vingts. Ce, grâce à l’Agence marocaine de Coopération internationale (AMCI).  L’objectif étant d’atteindre le seuil de 100 boursiers au pays de Lumumba.

Le Maroc a octroyé des bourses depuis près de 20 ans à 11.000 étudiants venant dans divers pays africains.

Gloire BATOMENE

Essayer encore

CENI - Nanga et Lumanu

CENI : Des organisations citoyennes disent non au remplacement de Corneille Nangaa par Adolphe Lumanu

Dans un communiqué conjoint, l’Association Africaine de défense des droits de l’Homme (ASADHO), l’Institut de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire