Bwansa Stephen

Stephen Bwansa : « Le programme du gouvernement est réaliste et réalisable pour un pays qui regorge multiples potentiels »

Le Secrétaire provincial du PPRD/Chine fait confiance au programme du gouvernement tel que défini par Sylvestre Ilunkamba, Premier Ministre de la République Démocratique du Congo. Dans un entretien, il apaise les uns et les autres qu’ils recommandent d’attendre juste que chaque intervenant travaille dans le but d’atteindre le résultat.  « Je leur demanderai, de commencer d’abord à mettre sur pied un programme politique responsable qui va permettre de stabiliser l’environnement politique congolais », souhaite-t-il.

Ci-dessous l’intégralité de l’interview :

Matininfos.net: Comment percevez-vous le programme de Sylvestre Ilunga Ilunkamba, Premier Ministre de la République Démocratie du Congo ?

Stephen Bwansa : Merci Madame d’avoir une fois de plus penser à moi pour cette interview. D’entrée de jeux je dois vous avouer que c’est une question très technique et pertinente que l’on ne doit pas répondre n’importe comment, à cause de son caractère managériale. Le programme fait directement appel non seulement à la performance de la concrétisation de certains projets pilotes qui vont d’ici peut voir le jour, mais surtout, la disponibilité de l’équipe gouvernementale, les gouverneurs des provinces, les sociétés d’Etat ou  privées ainsi que les corps diplomatiques,  qui vont tous travailler avec des méthodes appropriées. Ces derniers prendront compte du choc politique, financier et culturel que traverse notre société au niveau international. Le gouvernement  doit sans tarder faire face à la mise en œuvres du programme,  que je qualifie de réaliste et réalisable pour un pays qui regorge  multiples potentiels sur lesquels le gouvernement va s’appuyer.

Matininfos.net: Le Chef du Gouvernement s’est basé sur quatre secteurs à savoir : politique, défense et sécurité ; économique et financier ;  reconstruction ainsi que social et culturel. Ne pensez-vous pas que c’est un programme très théorique, comme le disent certains ?

Stephen Bwansa : Laissez-moi madame vous dire de  manière concrète qu’il n’existe pas un programme théorique. Pourquoi je pense ainsi? Puisque tout projet est un bien défini et sa spécification permet de manière réfléchi de planifier son étendue et son objectif. D’où, s’il y a des langues qui pensent que le Premier Ministre a présenté un programme théorique, il revient également de dire qu’ils ne font que respecter la thématique de la démocratie qui consiste à critiquer et chercher à tout prix les failles dans l’équipe adverse, et prouver à la face du monde que les autres sont des incapables. Je leur demanderai, de commencer d’abord à mettre sur pied un programme politique Responsable qui va permettre de stabiliser l’environnement politique congolais. Et le peuple les acclamera du fait d’avoir compris le sens sacré de la démocratie verte.

Matininfos.net : Est-ce que ce programme peut répondre aux attentes de la population, surtout la vision du Président de la République, « le peuple d’abord ».

Stephen Bwansa : Affirmatif. Tout est possible ! Laissez-moi d’abord souligner un point qui me semble important. Le gouvernement, dans son programme de développement, reconstruction, sécurité et cohésion nationale est très pragmatique pour la vie de la  république.

L’important serait que les équipes spécifiques qui vont travailler au niveau national, régional et international, à travers un cahier de charge, définissent les priorités des projets. Il faut savoir que cette démarche était déjà franchie et pris en compte. Nous attendons juste que chaque intervenant travaille dans le but d’atteindre le résultat, qui est la production, pour que les récoltes soient bénéfiques à la croissance économique et au développement dans le milieu rural tel que souhaite le président de la République,  le Premier Ministre et surtout mon parti le PPRD.

Matininfos.net : 66 membres du gouvernement. N’est-ce pas là une difficulté pour ce gouvernement, puisque c’est une mouture qui semble  budgétivore ?

Stephen Bwansa : comme je vous ai dit ci-haut, il ne peut y avoir difficulté que si et seulement si le managériale de l’exécution du projet fait défaut. Mais le gouvernement qui est là, sait déjà où il va, comment s’y mettre, en planifiant d’avance la mise en œuvre des projets sur base des priorités de la république. Il sera question de comparer les prévisions au fil du temps, pour non seulement relever les défis, mais aussi la rentabilité.

Je suis sûr que cette équipe du gouvernement qualifiée de budgétivore par ses détracteurs pourra dans l’unité, travailler, perséver et répondre aux multiples besoins de la nation.

Propos recueillis par Judith Asina

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Le Conflit : Russie – Ukraine et son Impact sur L’Industrie des Infrastructures et de L’Environnement Bâti en Afrique

NAIROBI, Kenya, le 18 Mai, 2022 -/African Media Agency(AMA)/-Introduction  La Russie a lancé un assaut …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire