FC RENAISSANCE

Campagne de déstabilisation/Renaissance : Le Comité sportif met en garde les pêcheurs en eaux troubles

Le Comité sportif du FC Renaissance du Congo est sorti de son silence via un communiqué en mettant en garde les pêcheurs en eaux troubles qui ont lancé une campagne de déstabilisation sur les réseaux contre le club. Ce, après le périple dans l’ex-Katanga pour le compte de la 26è édition de la Ligue nationale de football (Linafoot) où l’équipe n’a glané qu’un seul point sur les neuf possibles.

Le Comité sportif se serre les coudes pour barrer la route à certains groupes d’individus qui mettent le feu dans la maison orange. Ceux-ci, s’appuyant sur les mauvais résultats enregistrés par cette formation dans le cadre du Championnat national d’élite en dehors de son fief.

« Alors que l’équipe est en pleine compétition, avec 12 points en 9 matches, la pression négative monte sur les épaules du Comité après un voyage raté à Lubumbashi. Un seul point pris, après avoir perdu face aux Bénis de Kolwezi et les Kamikazes de Lubumbashi, le Comité sportif du FC Renaissance du Congo a organisé plusieurs réunions d’évaluation entre d’une part le staff technique et les joueurs et d’autre part, les membres du Comité pour étudier et analyser cette contre-performance du club« , renseigne la direction de communication du team vert, blanc et orange.

Des questions majeures ayant trait à la tactique et l’indiscipline de quelques joueurs ont été épinglées lors de ces échanges.

Au banc des accusés s’agissant des mesures disciplinaires non conservatoires, le capitaine Joël Kimwaki et son vice, Hervé Apinda, en leur qualité de chefs de troupes.

Quant au sulfureux entraîneur, Camille Bolombo, il était question de lui rappeler des objectifs assignés pour cette saison. Il s’agit notamment de finir sur le podium, l’idéal étant de jouer une des compétitions interclubs de la Confédération africaine de football (Caf).

MUKUNA DANS LA PEAU DE PRÉSIDENT DU CLUB

Aux  » Bana Fibo », un soutien indéfectible est vivement souhaité, question de s’acquitter de leurs traditionnels devoirs et non seulement monter au créneau pour réclamer des droits.

« Le Comité reste en place sans aucun souci et travaille davantage pour atteindre les objectifs assignés pour cette saison et rappelle aux supporters de soutenir leur club, car ils n’ont pas que des droits, mais aussi des devoirs« , poursuit le communiqué.

Cette structure dirigeante est aussi sortie de son silence pour démentir la nouvelle relative à la démission de Pascal Mukuna comme président de Renaissance du Congo.

Le FC Renaissance compte 12 points au classement provisoire en 9 sorties. Les Oranges ont raflé un petit point sur les neuf possibles dans l’ex-Katanga.

Grâce au portier Guy Serge Mukumi qui a enrayé le penalty de l’avant-centre Mpiana Monzinzi, le club de la capitale a arraché le nul vierge face au FC St Eloi Lupopo de Lubumbashi avant de perdre respectivement contre le promu Blessing sur le score de 2-0 et Lubumbashi Sport, 1-0.

Gloire BATOMENE

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Sindika Dokolo est décédé (48 ans) par noyade ce jeudi à Dubaï

RDC : NASDAQ a rendu un vibrant hommage à Sindika Dokolo à New-York

L’indice boursier américain NASDAQ (National Association of Securities Dealers Automated Quotations) a rendu un un …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire