Ronsard Malonda

CENI : Ronsard Malonda, une élection qui divise les confessions religieuses

Élu dimanche 14 juin 2020 pour succéder à Corneille Naanga à la tête de la CENI, Ronsard Malonda Ngimbi, actuellement secrétaire exécutif à la Commission électorale nationale indépendante est loin de faire l’unanimité. 
 
Fervent chretien Catholique, sa candidature a été curieusement présentée par l’Église Kimbanguiste et soutenue par 6 confessions et contestée par l’Église Catholique (CENCO) et Protestante (ECC) qui, elles, soutenaient la candidature de Cyrille Ebotoko de la Commission épiscopale justice et paix, celui-là même qui avait coordonné l’observation électorale de la CENCO lors des élections de 2018.
 
Dans une déclaration jeudi passé, la CENCO et l’ECC qui s’étaient retirées de la reunion avec les autres confessions, avaient dénoncé la corruption et les interférences politiques.
 
Ronsard Malonda a donc recuilli 6 voix sur 8 votants à l’issue du vote de ce dimanche. La CENCO et l’ECC ont rejeté cette élection. Dans une déclaration, Albert Kankienza estime qu’il faudra une médiation inter confessionnelle.
 
PM

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

RDC : Décès de l'apôtre Emmanuel Mbiye à Paris en France

RDC : Prof Doudou Kaganda retrace les causes et conséquences des conflits intercommunautaires dans le Sud-Kivu

La Province du Sud-Kivu est l’une des provinces de la République Démocratique du Congo touchées …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire