dimanche, 20 octobre 2019
Home / International / Déclaration du porte-parole du MAE de la RPDC
Drapeau Corée du Nord

Déclaration du porte-parole du MAE de la RPDC

Ce 6 octobre, le porte-parole du MAE de la RPDC, a fait une déclaration que voici:

Selon leur consentement mutuel, la RPDC et les Etats-Unis ont eu ce 4 octobre un contact préliminaire, puis mené le lendemain (5 octobre) des négociations de travail à Stockholm, Suède.

Nous avons participé aux négociations avec optimisme et avec l’espoir que la partie américaine penserait et agirait avec raison puisquelle nous avait demandé ces derniers temps, avec obstination, louverture des négociations en nous signalant plus dune fois quelle était prête au dialogue basé sur une «nouvelle méthode» et une «solution créatrice».

Cependant, l’attitude invariable qu’avaient adoptée les délégués américains en lieu de négociations nous a fait sentir que notre espoir était trop chimérique et a renforcé notre doute sur la volonté des Etats-Unis de résoudre le problème par voie de dialogue.

Lors ces négociations, les Etats-Unis se sont obstinés dans leur ancienne position et ont prétendu de façon réitérée et dune manière équivoque, sans aucun calcul ni aucune garantie, quon avait besoin de négociations continues et intensives.

Ils navaient fait aucune préparation pour ces négociations, alors quils ont cherché à réaliser leur objectif politique consistant à faire un usage frauduleux du dialogue RPDC-USA dans le programme politique de leur Pays.

Face à cela, notre délégué a tenu une conférence de presse dans laquelle il a précisé notre position de principe en matière de négociations.

Toutefois, les Etats-Unis induisent en erreur l’opinion publique en disant que la conférence de presse de notre délégation n’a pas reflété justement le contenu et l’esprit desdites négociations, et qu’ils ont procédé avec la RPDC à une discussion excellente.
Plus on espère, plus on est déçu.

Lesdites négociations nous permettent de penser que les Etats-Unis n’ont pas de volonté politique d’améliorer les rapports entre les deux Pays et de nous demander s’ils ne veulent pas abuser de ces rapports dans leur seul intérêt.

Les Etats-Unis font courir le bruit sans aucun fondement que les deux parties ont l’intention de se revoir dans deux semaines. C’est absolument impossible qu’ils présentent dans les deux semaines un projet qui répond à notre attente et à l’attention du monde entier, eux qui n’ont rien inventé jusqu’à aujourd’hui, alors que 99 jours s’étaient écoulés depuis la rencontre au Sommet de Panmunjom (village sis tout au milieu de la Péninsule coréenne, NDLR).

Nous n’avons pas d’intention de faire encore pareilles négociations ignobles, à moins qu’ils ne prennent des mesures effectives pour renoncer parfaitement et irrévocablement à leur politique d’hostilités à l’égard de notre RPDC, qui menace la sécurité de notre Etat et empêche le droit à l’existence et le droit de développement de notre Peuple.

Nous avons déjà affirmé que, si les Etats-Unis tapotaient encore le scénario caduc nayant rien à voir avec la nouvelle méthode de calcul, les négociations RPDC-USA pourraient être rompues immédiatement.

Comme nous avons précisé clairement à la partie américaine le moyen de résoudre le problème, le sort du dialogue RPDC-USA dépend désormais de lattitude des Etats-Unis. Nous attendrons jusquà la fin de cette année.

Essayer encore

KIM JONG UN aux chantiers d’une ferme de culture maraîchère en serre et d’une pépinière

KIM JONG UN aux chantiers d’une ferme de culture maraîchère en serre et d’une pépinière

KIM JONG UN, Président du Parti du Travail de Corée (PTC), Président du Comité des …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire