Didier Kanku

Didier Kanku,Tuteur de la formation Don du Cœur Kunduyi : «Notre ambition est de jouer la Coupe du Congo cette saison»

Didier Kanku, tuteur de «Don du Cœur Kunduyi», club basé à Mbuji-Mayi et issu de la dissidence avec l’AS Bantous, se fixe comme ambition principale de jouer la Coupe du Congo cette saison sportive 2020-2021. Ce, d’autant que sa formation vient à l’Entente urbaine de football de Mbuji-Mayi (EUFMAYI). C’est du moins ce qu’il a annoncé le mercredi 19 août à matininfos.net.

Le numéro un du club Don du Cœur Kunduyi voudrait souffler le vent du renouveau au sein du club. Il met aussi la barre très haute pour la saison qui pointe à l’horizon. « Nous avons adhéré à l’EUFMAYI, mais notre ambition est de jouer la Coupe du Congo. Au-delà de tout, étant donné que j’ai ma vision de voir autrement le football, nous sollicitons aussi d’intégrer la Linafoot pour jouer la Division II», a éclairé Didier Kanku.

Cet ancien dirigeant de l’AS Bantous a rassuré que son équipe n’éprouvera pas de difficultés majeures pour affronter plusieurs antagonistes et qu’elle allait d’ailleurs surprendre, car il avait un bon noyau.

« Nous avons un noyau, un effectif qui était dans l’AS Bantous. Nous n’aurons pas vraiment de difficultés majeures en soi. D’ailleurs, on peut surprendre même en Ligue II. Présenter un football moderne est notre ADN. Nous gardons encore notre entraîneur, mais dans les jours à venir, un Européen posera ses valises», a indiqué ce fin manager.

Didier Kanku est un agent de la Fédération internationale de football association (Fifa) et parmi ceux qui ont convaincu Henri Depireux de venir diriger la sélection congolaise.

«Je suis un agent Fifa. Je suis parmi ceux qui ont amené le Belge Henri Depireux (coach de l’équipe nationale de la RDC) au pays. J’ai travaillé en tant que manager dans plusieurs pays en Afrique, notamment au Zimbabwe, en Guinée, en Allemagne, en République tchèque…. A l’AS Bantous, j’ai amené un entraîneur tchèque, une première depuis la création du club en 1961« , a-t-il ajouté.

«Le départ à l’AS Bantous, c’était par rapport à la façon de voir les choses. Ma vision ne s’accommode pas à celle des autres partenaires et dirigeants. J’aime le progrès et que dans l’équipe qu’il y ait beaucoup de jeunes», a-t-il conclu.

Gloire BATOMENE

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Kinshasa - Gombe

Le démembrement programmé de la RDC (Tribune de Serge Gontcho)

Le démembrement de la RDC n’est pas une simple psychose mais bien une réalité mathématique …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire