mercredi, 26 juin 2019
Home / Sport / Compétition / Fifa / En marge du 69ème Congrès de la Fifa : La Caf décide de rejouer la finale retour EST-WAC après la CAN sur un terrain neutre
EST-WAC

En marge du 69ème Congrès de la Fifa : La Caf décide de rejouer la finale retour EST-WAC après la CAN sur un terrain neutre

Coup de théâtre au sein de l’organe faitier du football africain. A l’issue de longues discussions, la Confédération africaine de football (Caf) a tranché! Elle s’est ravisée en décidant de rejouer la finale retour de la Ligue des Champions entre l’Espérance Sportive de Tunis et le Wydad Athletic Casablanca.

Cet ultime match de la compétition aura lieu après la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2019 (21 juin -19 juillet) et sur un terrain neutre. C’était en marge du 69ème Congrès mondial de la Fédération internationale de football association (Fifa), à Paris, les mardi 04 et mercredi 05 juin.

Le feuilleton de la finale retour de la 23ème Ligue des Champions est loin d’être terminé. Il en était question en marge du Congrès de la Fifa.
Une mesure inédite a été prise après 62 ans de l’existence de l’institution panafricaine de football.

Interrompu à la 60ème minute suite à un arbitrage catastrophique du gambien Bakary Gassama, cette finale retour de la C2 disputée le vendredi 31 mai dernier au stade de Radès restera à jamais dans l’histoire.

Le monde footballistique se rappellera du dysfonctionnement de l’Assistance Vidéo à l’Arbitrage ( Var) mis à nu par les Marocains qui ont tenu mordicus de recourir à ce dispositif suite à leur but injustement refuser à l’heure de jeu.
Une réalisation de El Karti de la tête bien servi par El Haddad qui les mettait à égalité sur l’ensemble de deux matches.

Face à ce refus de l’homme en noir, les joueurs de la formation du Royaume chérifien ont quitté le terrain. Les dirigeants sportifs ont foulé le gazon du stade avec la descente remarquable du président de la Caf, Ahmad Ahmad.

Une image rappelant celle de Cheikh Fahad, le frère de l’émir du Koweït lors du match France-Koweit (4-1) à la Coupe du monde Espagne 1982. Il avait fait annuler le but d’ Alain Giresse et l’arbitre russe Myroslav Stoupar fut radié.

Sans nul doute, cette décision de l’instance du football continentale va déclencher une énorme polémique en Tunisie.
Les Sang et Or de Tunis qui ont reçu le trophée vont inéluctablement saisir le Tribunal arbitral de Sport ( Tas) à Lausanne, en Suisse.

Ce qui va davantage faire couler beaucoup d’encres et de salives.
Le match aller s’est terminé sur le score d’un but partout à Casablanca.

Gloire BATOMENE

Essayer encore

Eugène Kabongo

CAN 2019/Eugène Kabongo: « Le problème des Léopards c’est le manque d’un collectif soudé et complémentaire »

Après la première sortie ratée des Léopards de la RDC contre les Crânes de l’Ouganda …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire