l'arbitre zambien, Janny Sikazwe
L'arbitre zambien, Janny Sikazwe (Ph. Tiers)

EN PRÉVISION DES QUARTS DE FINALE RETOUR DEVANT MAZEMBE : Simba conteste la désignation du zambien Janny Sikazwe

Le Sport Club Simba de la Tanzanie conteste la désignation de l’arbitre zambien, Janny Sikazwe par la Confédération africaine de football (Caf). Les rouge et blanc de Dar-es-Salam le jugent géographiquement proche de leurs adversaires, les congolais du Tout- Puissant Mazembe de Lubumbashi. Les deux équipes croiseront les bottines pour le compte des quarts de finale de la Ligue des champions, le samedi 13 avril 2019.

Les « Lions » de Dar-es-Salam n’émettent pas sur la même longueur d’onde que la Caf sur les officiels devant arbitrer leur second acte contre les Corbeaux de la capitale cuprifère.

Initialement l’organe faitier du football africain avait jeté son dévolu sur un trio éthiopien qui devrait être conduit par Bamlak Tessema Weyesa .

L’institution siégeant au Caire, s’est ravisée en choisissant le trio zambien qui sera dirigé par Sikazwe.
A en croire l’instance continentale, c’est pour  » des raisons techniques  » que ce changement est intervenu.

«Ce brusque changement a fait naître beaucoup de spéculations en tenant compte que les nouveaux arbitres désignés sont surtout issus d’un pays voisin de la RDC ( Zambie), qui n’est pas situé bien loin de Lubumbashi ( ndlr: lieu de la rencontre). C’est une inquiétude majeure pour nous », s’est indigné Simba SC à la Caf.

SIKAZWE AU COEUR DE L’ÉLIMINATION DE PRIMEIRO DE AGOSTO

L’arbitre central du pays de Kalusha Bwalya était mis en cause lors de l’élimination des angolais de Primeiro do Agosto en demi-finale de la Ligue des Champions la saison dernière.

C’était face aux futurs vainqueurs de l’ épreuve, les tunisiens de l’ Espérance de Tunis qui s’ étaient imposés 4-2, au stade de Radès.
Les coéquipiers de l’international congolais, Bobo Ungenda menaient un zéro avant qu’ un penalty litigieux soit accordé aux Espérantistes.

Comme si cela ne suffisait pas, le 3ème but des militaires de Luanda était refusé sur un corner à la 81ème minute sous prétexte qu’il y avait une charge sur le portier adverse.

Et pourtant sur cette action, il avait commis une bourde. Le paroxysme était atteint avec le 4ème but marqué par les Locaux en dépit d’une faute sur l’un des défenseurs de Primeiro. Sikazwe était alors suspendu.

Il a officié entre autres la finale de la Can 2017, Cameroun-Égypte (2-1), la Super-coupe de la Caf Wac- Mazembe (1-0). Il était aussi à la Coupe du monde Russie 2018, remportée par la France ( 4-2) face à la Croatie.
Lors des quarts de finale aller, Mazembe et Simba se sont renvoyés dos à dos (0-0).

Gloire Batomene

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Ilunga Hérita

RDC : Ilunga Hérita demande le départ des actuels dirigeants du football

La défaite des Léopards contre le Soudan mercredi, la deuxième en deux sorties dans ces …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire