Mukuna pascal

Évêque Mukuna, Éveil patriotique et sextape (Tribune de l’analyste Serge Gontcho)

L’affaire de la sextape supposée de l’Évêque Mukuna focalise les débats aujourd’hui. Coïncidence ou suite logique d’un plan, cette affaire survient au lendemain d’un débat au couteau à la télévision entre l’apôtre de l’Éveil Patriotique et Jean-Marie Kasamba, un haut chantre du camp de Joseph Kabila.

L’Évêque Mukuna, rappelons-le, a lancé depuis fin décembre une offensive dénommée Eveil Patriotique, dont l’ancien président Joseph Kabila est manifestement la principale cible, accusé d’avoir procédé à une liquidation en règle du pays pendant ses dix-huit ans de pouvoir.

La diffusion de la sextape a un but manifeste : jeter le discrédit sur la personne de l’Évêque Mukuna en tant que père de famille, en tant que pasteur. Bien que la sextape ne cite nulle part l’Éveil Patriotique, il est à noter que la plus grande vague des réactions, en soutien ou condamnation, est en relation avec sa croisade anti-Kabila. Il s’en suit que la cible de l’attaque était plus l’acteur politique que le pasteur ou le père de famille.

Le vin est tiré, il faut le boire. Jusqu’où ira cette affaire de la sextape ? Personne ne le sait. Est-elle véridique ou bien est-ce un montage ? Les avis sont partagés. Mais quoi qu’il en soit, plutôt que de l’affaiblir, l’attaque a plus que jamais augmenté la popularité de l’Évêque Patriotique et entrainé un plus grand intérêt pour son combat qui est l’éveil patriotique ; de partout, messages de soutien et adhésions se multiplient.

Faute ou pas de l’Évêque dans sa vie privée, c’est le combat pour le peuple congolais qui est attaqué, et c’est à juste titre que des millions de Congolais du monde entier crient désormais « Je suis Mukuna ». Cependant, il faut bien avoir à l’esprit que la politique est cruelle ;
c’est un monde impitoyable où tous les coups sont permis, malheureusement. On se souvient de Dominique Strauss Khan en France, porté par une vague de popularité sans pareille, mais freiné dans la dernière ligne droite vers l’Elysée par une affaire similaire.

Même sort pour l’ancien président américain Bill Clinton avec l’affaire Monica Lewinsky qui lui a valu un procès en impeachment en direct sur les chaînes de télévision du monde entier. Quand on va en guerre, il faut faire son testament, en disant « bafua bafua, bashala bashala ».
Tout peut arriver. Lumumba, Laurent-Désiré Kabila, Étienne Tshisekedi, Kutino Fernando, Floribert Chebeya, pour ne citer qu’eux, en savent quelque chose.

L’Éveil patriotique est déjà un patrimoine congolais, au-delà de la personne de Pascal Mukuna. Aussi faut-il saluer l’initiative qu’il a prise, avec quelques collaborateurs, de lancer le CEP, Mouvement Citoyen « Congolais pour l’Éveil Patriotique » dont les vice-présidents sont respectivement Jean-Claude Katende, activiste bien connu des droits de l’homme, et Daniel Kanika.

L’Éveil Patriotique ne tombera ni ne baissera pavillon. L’objectif de l’éveil patriotique doit être poursuivi, sans désemparer, qu’il vente, neige ou pleuve. La sextape ne doit pas devenir l’uinque sujet de conversation des Congolais, ce qui serait tomber dans le piège de la distraction. C’est tout ce que le peuple congolais n’a cessé de demander, au-delà de son soutien à l’Évêque Mukuna.

Serge Gontcho di Spiritu Santu

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Dr Denis Mukwege

Denis Mukwege à la tête de la RDC : est-ce le moment pour le Prix Nobel de s’engager ?

Un appel à candidature a été lancé à l’intention du docteur Denis Mukwege par un …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire