Ambongo et Monsengo

Fonds national de solidarité : Monsengwo avait demandé à Ambongo d’être prudent

Le Cardinal Ambongo Besungu, Coordonnateur du Fonds National de Solidarité pour lutter contre le la pandémie du Coronavirus est en difficulté. Outre les critiques de tout bord dont il a fait l’objet après sa nomination par ordonnance présidentielle, Le Cardinal émérite, Monsengwo Pasinya, avait déconseillé à son successeur d’être dans la gestion quotidienne du FNS, l’invitant à être beaucoup « plus prudent ».
 
Friodolin Ambongo était alors devant un dilemme. Jeter l’éponge ou respecter son engagement? Ne pouvant pas démissionner pour ne pas abuser de la confiance du Chef de l’Etat, le Cardinal s’est ainsi entretenus avec les Chefs d’autres confessions religieuses membres du FNS afin de définir, ensemble, la ligne à suivre. L’archevêque de Kinshasa s’étant rendu compte que ses fonctions pastorales et les termes de référence de l’ordonnance ne rimaient pas, bien qu’il avait déjà accepté le poste.
 
De là, est né l’idée de proposer au Chef de l’État de revoir son ordonnance en y influant un conseil consultatif qui ne générait pas les fonds. C’est justement sur ce sujet que les membres du FNS ont échangé avec le Président de la République le jeudi 30 avril, à la résidence présidentielle de la Nsele. Félix Tshisekedi qui, selon une indiscrétion, était « surpris » par cette démarche, a promit, à ses interlocuteurs, d’étudier leur proposition.
 
En effet, s’exprimant au nom des chefs de confessions religieuses, L’abbé Nshole qui , au lendemain de la publication de l’ordonnance nommant le Cardinal au FNS saluait un « signal fort dans la relation entre l’Église et l’État », a déclaré que les dispositions relatives à la gestion de l’argent sont incompatibles avec la fonction pastorale du Cardinal et ses paires. D’où la révision de l’ordonnance présidentielle. S’exécutera-t-il ou pas? A Félix Tshisekedi d’en apprécier l’urgence et la nécessité.
 
PM

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Sylvano Kasongo et les journalistes

Incidents de la marche du 15 septembre : des journalistes trouvent un compromis avec le Général Kasongo

Le Commissaire provincial de la Police ville de Kinshasa, le Général Sylvano Kasongo a reçu …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire